Jowisz – Trench Rat’s Banquet II

écrit par Maxime
0 commentaire

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Pays : Pologne
Genre : Industrial Dark Ambient
Label : Spatha Productions
Date de sortie : 31 Octobre 2018

Au printemps 2017, nous vous parlions de Jowiz à l’occasion de deux chroniques sur deux de ses sorties. Le projet polonais évolue dans un style plutôt étonnant résultant d’une espèce de mélange difforme entre le dark ambient martial, la musique expérimentale et le field recording de champs de bataille, et a sorti jusqu’alors une discographie plutôt respectable. Dans nos lignes, il a été question de And Only Ruins et de Trench Rat’s Banquet premier du nom, et force est de constater que le résultat était plutôt convaincant. Aujourd’hui, il est temps de se pencher sur un nouvel album, qui fait donc directement suite à Trench Rat’s Banquet sur le thème de la Première Guerre mondiale.

Sorti en octobre dernier, Trench Rat’s Banquet II se présente comme le successeur assumé de l’album sorti en novembre 2016, et bien entendu, il entend reprendre les mêmes thématiques. Avec ce genre d’album, il est toujours très intéressant de pouvoir faire quelques recherches sur le thème de tel ou tel titre, et on apprend assurément des choses, la Première Guerre mondiale étant généralement moins connue que la Seconde. On y retrouve également des marches militaires, comme sur “L’Esprit des Mille de la Marne”, comme pour intensifier le voyage dans le temps que le projet polonais entend proposer à ses auditeurs.

Musicalement, on est plutôt face à quelque chose de cru, de froid, et n’espérez pas trouver la moindre mélodie un tant soit peu accrocheuse sur Trench Rat’s Banquet II, ça n’est pas la raison pour laquelle on écoute cet album. On écoute ce genre de musique pour être transporté grâce aux ambiances prenantes offertes par l’artiste. D’un titre à un autre, le tableau est fort différent, mais on retrouve toujours cette noirceur qui rappelle le caractère inquiétant et terrible de la Grande Guerre. Que ce soit grâce aux samples, grâce aux rythmiques répétitives, ou encore grâce aux petites touches d’ambient industriel, la musique de Jowisz se montre très efficace pour faire naître un paysage sonore très prenant.

Ceci étant, même si la musique du polonais se montre réussie sur ce nouvel album, on peut difficilement s’empêcher de comparer Trench Rat’s Banquet II avec le premier du nom, et force est de constater que le frère cadet ne fait pas aussi bien. Il est dépaysant, bien produit et complet, mais le manque d’équilibre d’un titre à un autre, notamment, lui porte préjudice. Certains titres comme “From the No Man’s Land” ou “In the Cage of Shell Shock” sont clairement en dessous des autres et menacent quelque peu l’équilibre total de l’album, là où Trench Rat’s Banquet forçait le respect par sa qualité générale.

Jowisz était de retour après presque deux ans sans livrer quoi que ce soit, et la sortie de Trench Rat’s Banquet II a évidemment ravi les adeptes du style de l’artiste polonais. Mais même si quelques petites choses viennent écorner un peu le rendu final de l’album, Jowisz a encore mis sur la table un album chrononaute qui apporte son lot d’émotions diverses. En écoutant ce nouveau disque, vous allez assurément vous sentir fier, rageur, apeuré, galvanisé, et c’est là tout ce qui compte.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_empty_space][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_video link= »https://www.youtube.com/watch?v=_otb8DAcW80″ align= »center »][/vc_column][/vc_row]

Laisser un commentaire