Florilège de black metal chrétien

écrit par Maxime
0 commentaire

En ce lundi de Pâques, pour les catholiques et les protestants, Jésus a ressuscité (lundi suivant pour les orthodoxes). À ce titre, l’occasion est sans doute suffisamment bonne de proposer une brève mais intrigante sélection de black metal à thématiques chrétiennes. Il s’agit aussi d’une belle opportunité pour se rendre compte que, finalement, la frontière musicale entre black metal traditionnel et black metal est mince, très mince…

Antestor – The Forsaken (2005) / Norvège

Sur le tard, les norvégiens d’Antestor ont opéré dans un registre très proche du black metal mélodique, et avec beaucoup d’intensité s’il vous plaît. Sorti en 2005, The Forsaken est une véritable tempête de black metal à un rythme proprement effréné. Si le groupe tombe parfois dans le grandiloquent, l’album en question demeure très efficace.

Reverorum Ib Malacht – Im ra Distare Summum Soveris Seris vas Innoble (2018) / Suède

« Encore plus terrifiant que n’importe quel album satanique », comme le décrit si bien l’ami Dantefever. En effet, les suédois de Reverorum Ib Malacht proposent un black metal porté sur le catholicisme, mais en le teintant de ces quelques touches qui le rendent totalement abscons, inaccessible, édifiant. Et sur le dernier album que voici, l’ambiance y est particulièrement irrespirable.

Horde – Hellig Usvart (1994) / Australie

Généralement considérée comme l’acte de naissance du black metal chrétien, la sortie de l’unique album de Horde, Hellig Usvart, avait fait grand bruit. Sorti au coeur des années 1990 et dans le plus pur style des albums de black metal de l’époque, l’album en question avait suscité beaucoup de réactions de la part de la scène black metal de l’époque. À tel point que Nuclear Blast, qui produisit l’album à sa sortie, reçut des menaces de mort. Et pourtant, sur le plan musical pur, qu’est-ce qui différencie réellement Hellig Usvart de l’un des premiers albums de Satyricon ou de Darkthrone ?

Hesychast – Ageless (2016) / États-Unis

Unique album de notre sélection portant sur l’orthodoxie, Ageless se révèle être un album assez complet et arbore qui plus est une magnifique pochette. Au menu, on a droit à un black metal assez léger avec la présence de guitares peu saturées et de chants clairs. Un solide ensemble, bien qu’il soit un peu dommage qu’un album de black metal orthodoxe (au sens religieux du terme) ait à venir d’outre Atlantique et non d’un pays traditionnellement orthodoxe.

Laisser un commentaire