Oferwintran – Llyfr Coch Hergest

écrit par Maxime
0 commentaire

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Pays : Royaume-Uni
Genre : Black Metal
Label : Darker Than Black Records
Date de sortie : 7 Décembre 2019

Alors que la tendance saisonnière va peu à peu s’orienter vers le black metal froid et bourdonnant, certains groupes n’ont pas peur de servir à leurs ouailles un mélange autrement plus énergique que ce à quoi l’hiver entend nous habituer pendant plusieurs semaines. C’est le cas du duo anglais Oferwintran, qui sort au mois de décembre son premier album longue durée, un peu plus d’un an après la sortie d’une démo intéressante mais sans plus. Au menu, un album assez chaud et riche de riffs très agréables, bien que répétitifs. En somme, le dessert parfait avant de pleinement s’abandonner au banquet glacial de la saison froide.

Alors que les sorties black metal se font de plus en plus nombreuses et variées chaque semaine, il est agréable de voir que certaines formations demeurent fidèles aux principes originelles. Llyfr Coch Hergest attire ainsi l’oeil grâce à sa pochette résolument old school, sublimée, il faut le dire, par un très beau logo. Sans rejeter l’évolution et la fraîcheur dont fait preuve la majorité de la scène black metal, il est toujours agréable de se rappeler d’où ce dernier vient en ayant le privilège, chaque année, d’admirer de telles pochettes. Et forcément, pour ma part, cela joue en faveur de l’album en question. Ce qui était la norme auparavant est en train de devenir une particularité. Cocasse, mais logique.

Musicalement, Oferwintran a une identité accrocheuse et finalement assez monomorphe. La totalité des titres de Llyfr Coch Hergest suit un schéma quasiment unique d’un bout à l’autre de l’album. Au programme, sept titres de durée similaire (soit autour de cinq minutes) pour un album qui n’excède pas la grosse demi-heure de black metal. Sur le papier, rien de bien enthousiasmant. Mais Oferwintran, non content d’utiliser des ingrédients assez basiques, ajoute à sa musique une espèce de vitalité très agréable qui rend l’ensemble extrêmement efficace. Certains y voient du Satanic Warmaster, je préfère le parallèle avec la vigueur propre à Taake. En clair, c’est très captivant.

On ne se trouve pas ici face à du black metal façon rouleau compresseur qui cherche à taper à tout prix, plutôt face à un black metal très vivant, enthousiaste, et qui s’appuie sur des riffs simples mais pugnaces. On peut d’ailleurs reprocher au groupe de poncer ses riffs jusqu’à l’épuisement dans la mesure où chaque titre ne présente pour ainsi dire que deux ou trois riffs différents. Si vous voulez de la variété, passez votre chemin, mais si vous appréciez le black metal qui secoue sans massacrer, alors vous trouverez en Llyfr Coch Hergest une très agréable surprise. L’album est ainsi très équilibré, et chacun de ses titres, bien que peu variés individuellement, apporte une dimension nouvelle par rapport à ses prédécesseur.

Justement, parmi les titres qui frappent, on retrouve assez logiquement “Ousel of Cilgwri”, “Lady of the Fountain” ou encore “Dream of Rhonabwy”. Ceci étant, là encore, il s’agira sans doute d’une appréciation personnelle dans la mesure où les sept titres de l’albums se situent très proches les uns des autres, autant techniquement que dans l’esprit. Oferwintran n’a pas peur de lasser, et il a à mon sens bien raison, car son énergie et le son de guitare qu’il propose sur Llyfr Coch Hergest permet de rendre l’écoute de l’album très agréable.

Assez loin des mastodontes du genre, on trouve toujours de petits groupes et projets capables de surprendre leur auditoire sans bousculer l’ordre établi. Avec la course au riffing et à l’atmosphère qui est la réalité actuelle du black metal, on omet trop souvent de certains projets de taille moins importante, mais dont le travail permet une expérience tout à fait convenable. Oferwintran est de ces projets-là, et son premier album augure peut-être quelque chose de très bon pour les années à venir.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_empty_space][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_video link= »https://youtu.be/L-I_CeuC4rA » align= »center »][/vc_column][/vc_row]

Laisser un commentaire