La page Facebook sera inactive jusqu’en décembre

écrit par Maxime
0 commentaire

Suite à une curieuse manœuvre de censure de la part de Facebook, la page du webzine a subi une mise en sommeil forcée durant trente jours. En effet, la plateforme s’est soudainement souvenue qu’une actualité portant sur Burzum avait été partagée en juin 2018 — actualité par ailleurs totalement neutre et ne mentionnant pas un seul instant les tendances politiques du projet —, raison pour laquelle notre page a été visée par Facebook. La décision n’a pas été contestée dans l’optique d’éviter d’autres problèmes à l’avenir, Facebook étant malheureusement indispensable à notre visibilité et à notre quête de lecteurs. Néanmoins, si d’autres problèmes du même type venaient à se produire, des mesures seront étudiées pour s’émanciper des règles dictées par la plateforme. Nous ne pouvons nous empêcher d’être grandement surpris par le caractère prohibé d’un article d’actualité, alors que notre page Facebook a déjà servi de biais pour partager d’autres articles portant sur Burzum, tout comme de chroniques de Peste Noire, d’Isrike ou d’Absurd, groupes pourtant bien plus sujets à controverse que ne l’est le projet de Varg Vikernes. Nous continuerons néanmoins à faire notre travail comme depuis plus de quatre ans, sans tenir compte des restrictions imposées par les dictateurs de la pensée, et sans nous empêcher de mentionner tel ou tel artiste sous prétexte que son idéologie ne convient guère à de petits esprits trop facilement indignés.

Laisser un commentaire