Heiðnir Awards 2020 – Maxime

écrit par Maxime
0 commentaire

Comme chaque année à la même période, nous nous permettons de revenir sur les sorties qui ont rythmé chaque mois de 2020. L’opportunité est donc donnée à chaque rédacteur de l’équipe de se voir lister les albums marquants dans plusieurs catégories.

Top 3 de l'année

Akhlys – Melinoë (France)

« Akhlys a signé un retour très remarqué en 2020, à juste titre. Sa dernière offrande est monumentale, irrespirable et terrifiante. Un album fantastique de bout en bout. »

Paysage d’Hiver – Im Wald (Suisse)

« Sans réelle surprise, Im Wald a mis tout le monde d’accord au début de l’été, à grands coups de black metal hivernal du plus bel ouvrage. »

Havukruunu – Uinuos Syömein Sota (Finlande)

« Ce que Havukruunu a perdu en spontanéité, il l’a gagné en profondeur, de manière à donner naissance à cet album fédérateur et pictural. Du grand art. »

Top 3 dungeon synth

Quest Master – The Twelve Castle (Australie)

« Des mélodies de toute beauté, des choix de sonorités toujours pertinents, et un dépaysement qui ne faiblit jamais. En somme, ce à quoi chaque album de dungeon synth doit aspirer. »

Forlorn Kingdom – Northern Spirits Call From Afar (Italie)

« Nostalgique et presque lancinant, le dernier album de Forlorn Kingdom va assurément faire passer le projet dans une autre dimension. »

Disgraced Knight – Disgraced Knight (États-Unis)

« Drone et répétitif à souhait, la première démo du projet américain est parvenu à faire voyager avec très peu. Déjà une prouesse en soi, mais la démo a beaucoup à proposer. »

Découverte de l'année

Gnaargakh – Zhymørkh (Allemagne)

« Du black metal déchirant, à l’ancienne, doublé de riffs cafardeux au possible. Il n’en fallait pas moins, et en on redemande. »

Surprise de l'année

Burzum – Thulêan Mysteries (Norvège /France)

« Sorti de nulle part, Thulêan Mysteries a permis aux adeptes de Burzum de se délecter de nouvelles pistes ambient jamais dévoilées. Toujours intéressant lorsque l’on apprécie ce que Varg pianote sur son clavier. »

Coup de coeur de l'année

Cosmic Putrefaction – The Horizons Towards Which Splendour Withers (Italie)

« Non sans renier son côté presque aérien et spatial, Cosmic Putrefaction livre un album ravageur et diablement jouissif. »

Split de l'année

Nahtrunar / Hesychia – Nahtrunar / Hesychia (Autriche)

« Chaque titre, à son niveau, transmet des émotions incroyables de la condition de l’homme, en plus de proposer un contenu musical riche. Un véritable bijou de black metal et de dark ambient. »

Laisser un commentaire