Actualités

Sorcier des Glaces – North

Pays : Canada
Genre : Métal Noir Québécois
Label : Obscure Abhorrence Productions
Date de sortie : 29 Février 2016

En ce début d’année 2016, les québécois de Sorcier des Glaces nous gratifient de leur septième album, sobrement intitulé North. Leur capacité à nous transporter vers leurs sombres et froides forêts est, d’album en album, toujours plus précise. Penchons-nous sur le dernier né du duo québécois.

sdg_north-640x640

En qualifiant eux-mêmes leur style musical de « Cold Primitive Metal », les membres de Sorcier des Glaces ne sauraient créer meilleure introduction à leur musique, de plus en plus caractéristique de la scène québécoise. Un tempo lent et une atmosphère glaciale. Telles sont les joyeusetés qui vous attendent au moment de découvrir Sorcier des Glaces. Mais ne vous méprenez pas. Vous ne trouverez nulle monotonie à l’écoute de cet album. Ce dernier débute par « Passage Au-Delà des Glaciers Noirs », dont l’efficace musicalité est une introduction bienvenue, préparant l’auditeur à l’écoute de cet ouvrage glacial. Car s’il est une chose qu’il faut retenir quant aux sensations éprouvées à l’écoute de cet album, c’est bien l’impression de froid constante qui vous prend aux tripes, comme si la simple écoute de cet album vous avait valu un aller simple pour les rudes forêts du Canada.

L’écoute se poursuit avec « Snow-Crowned Moutains » et « La Noirceur Eternelle« . Même si le rythme s’accélère à partir de ces deux titres, nous ne retrouvons pas ici l’atmosphère frénétique propre au metal extrême. Preuve, s’il en est, que cet album, tout comme le style général de Sorcier des Glaces, n’a pas vocation à vous remuer. À ce titre, cela ressemble fortement au groupe, québécois lui aussi, Neige et Noirceur, qui sait lui aussi manier avec brio la batterie et les riffs pesants pour procurer des sensations nouvelles aux auditeurs.

Mais tout cela n’est guère aussi pesant qu’un album lambda de black traditionnel, et la tendance se confirme à l’écoute de « Storming From Beyond », et, surtout, du titre éponyme. Le dernier album du duo s’écoute finalement de manière extrêmement plaisante, il apaise et fait voyager par sa perspective à nous proposer une musique fluide et très agréable. Soulignons malgré tout l’aspect plus agressif de « Dawn Of The Apocalypse« , qui peut surprendre, sans être superflu.

Grâce à des chansons plutôt longues et une atmosphère globalement très bien travaillée, Sorcier des Glaces nous offre donc un album de très bonne facture pour n’importe quel amateur de black qui voudrait se laisser porter par quelque voyage musical, ni trop agressif, ni trop calme. North est un album à savourer sans modération, et fait preuve de l’excellent état de santé de la scène québécoise, qui ne cesse de nous surprendre. Mention spéciale aux paroles de l’album, qui, à mon sens sont trop souvent mises de côté au moment de parler de la qualité, ou non, d’une production musicale.

 

About Maxime (347 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :