Actualités

Moonsorrow – Jumalten Aika

Pays : Finlande
Genre : Pagan Black Metal
Label : Century Media Records
Date de sortie : 1er Avril 2016

Celui-là, nous l’avions attendu un bon bout de temps. Le 1er avril dernier est sorti Jumalten Aika, le septième album des fameux et talentueux finlandais de Moonsorrow, six ans (déjà) après la sortie de Varjoina Kuljemme Kuolleiden Maassa. Au programme, plus d’une heure de pagan metal aux touches folk et épiques, un mélange qui nous a beaucoup manqué ces dernières années, alors que nous attendions avec impatience ce nouvel album. Mais inutile d’être inquiet quant à son contenu, outre la qualité certaine de la musique de Moonsorrow, Jumalten Aika nous propose déjà de sérieux arguments.

Jumalten_aika
À défaut de se montrer festive ou brutale, la musique de Moonsorrow a toujours su trouver le compromis parfait pour dégager une dimension épique et dépaysante, et cette recette est finalement à l’image de la formation finlandaise elle-même. Nous n’irons pas jusqu’à dire que ses sept albums se valent en terme de qualité, mais force est de constater qu’il est difficile d’en citer un qui soit réellement en dessous des autres. Les avis divergeront, mais nul ne peut s’opposer à l’idée selon laquelle Moonsorrow est un groupe pilier du pagan black metal, si ce n’est le groupe pilier du genre. Même si les finlandais ne travaillent pas de manière à continuellement faire évoluer leur musique, cette dernière satisfait le public spécialisé, et il s’agit là de la seule chose à garder à l’esprit.

Le fait est que Moonsorrow ne produit pas la musique la plus épique, pas nécessairement la plus méditative (même si elle l’est bien assez), et encore moins la plus agressive. Quel est donc le secret des finlandais ? La réponse pourra sembler à la fois simple et complexe, mais chaque titre, en particulier sur Jumalten Aika, est le fruit d’un véritable travail d’orfèvre, tant les morceaux font preuve d’une surprenante justesse. Les saturations ne sont jamais trop envahissantes et sonnent comme une puissante mais convenante bourrasque de vent forestier, les éléments atmosphériques ne prennent pas trop de place, et aucun instrument ne semble prendre le pas sur un autre. Tout est traité avec une précision extrême, et cette rectitude est tout de suite perceptible par un auditeur rapidement conquis.

Des titres travaillés, certes, mais pas uniquement. Je ne pense pas avancer de bêtise en affirmant que la musique de la formation finlandaise est toujours entourée d’une espèce d’aura mystique, presque enchantée, mais en même temps très sombre. Certaines personnes voient en Moonsorrow de nombreuses influences black. Ce point de vue est intéressant, mais le raccourci me semble un peu rapidement pris. Mais peu importe cette vision des choses, toujours est-il que Moonsorrow sait y faire en matière d’ambiance. Il ne s’agit pas ici d’une ambiance lourde, pesante, ou encore épique ou fougueuse, comme on pourrait le constater sur un album de pagan. Il s’agit d’une atmosphère très inspirée, qui inspire à l’évasion dans quelque contrée boisée, mais en même temps emprunte d’un certain occultisme qui vous envahit de manière très prenante au fil de l’album. Tout cela est très présent sur le titre « Mimisbrunn », qui fait ainsi office de titre charnière sur Jumalten Aika. La marque de fabrique des frères Sorvali en quelque sorte, dont la vision de la musique devrait presque être enseignée dans les écoles de musique.

Techniquement, on reste sur du Moonsorrow assez standard, bien que ce terme demeure quelque peu réducteur, vous ne serez, à ce titre, pas très surpris de découvrir que quatre titres sur cinq durent aux alentours de quinze minutes. Chaque morceau est comme un acte d’une suprasensible et somptueuse pièce de théâtre. Vous prendrez un plaisir immense à vous laisser porter par la musique farouche, mais non moins exaltante, des finlandais de Moonsorrow.

Jumalten Aika a mis beaucoup de temps à arriver entre nos mains, mais la frustration due à cette attente se dissipe rapidement alors que l’on explore, non sans une certaine émotion, la magie auditive façonnée par le groupe finlandais. Moonsorrow reste fidèle à sa conception de la musique, et cela n’est pas fait pour nous déplaire. Jumalten Aika est un album à écouter en boucle, car une poignée d’écoutes ne sauraient vous faire ressentir avec exactitude toutes les richesses que contient cet album. 

About Maxime (321 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :