Actualités

Oranssi Pazuzu – Fall of Summer 2016

La fin d’après-midi du vendredi est un moment important de ce Fall of Summer, car elle voit se produire les intrigants finlandais de Oranssi Pazuzu sur la scène Blackwaters. Alors que Värähtelija, son dernier album, est sorti au mois de février, c’est dans une fringante forme que nous apparaît le quintette du pays des mille lacs. Grâce à son approche si particulière du black metal, tous les amateurs de musique extrême teintée de touches inhabituelles attendent avec impatience l’une des prestations de ce Fall of Summer qu’il ne faut pas manquer.

Alors que, pour la majorité des groupes de black présents pour ce festival, le fait de jouer sur la scène Blackwaters en plein jour peut constituer un frein au flux de sensations susceptibles de nous envahir, nous sommes forcés de constater que cela pourrait tout aussi bien augmenter ce flux dans le cas de la musique d’Oranssi Pazuzu. Pour ceux n’y étant pas familiarisés, cette dernière est emprunte d’une certaine complexité qui rend, évidemment, son appréhension difficile, mais qui, dans le même temps, fait preuve d’une transcendance dont seuls les plus grands albums peuvent se targuer. Les émotions ressenties à l’écoute de Värähtelija sont déjà exceptionnelles, elles ne devraient être que plus impressionnantes en live.

En concentrant leur setlist sur ce dernier album, les finlandais ne saurait combler davantage un public plutôt conséquent, aussi bien constitué de connaisseurs que de curieux, avides de découvrir de quoi est faite la mystérieuse alchimie d’Oranssi Pazuzu. À peine le concert commence que le premier problème que l’on qualifiera de technique apparaît, les basses sont plutôt fortes et nul doute que les festivaliers situés aux premiers rangs les sentent au plus profond de leur cage thoracique. Ce petit désagrément est vite corrigé mais les basses éclipseront tout de même une partie des sonorités plus aiguës jusqu’à la fin du concert. Dans le cadre d’un concert comme celui d’Oranssi Pazuzu, dont la musique est l’une des plus complexes à être jouées durant le festival, c’est plus que regrettable.

Malgré cette petite difficulté, le show livré par les cinq finlandais est sans doute à la hauteur des espérances placées par les spectateurs, voire même au delà. Les titres s’enchaînent avec une fluidité sans pareille, il est même aisé de fermer les yeux et de se laisser porter par le merveilleux voyage musical mais également pictural proposé. La satisfaction ressentie n’a finalement d’égal que la frustration éprouvée au moment de la fin du concert haut en couleurs proposé par les finlandais, tant cette prestation aura marqué de fort belle manière cette troisième édition du Fall of Summer.

Au delà des bonnes surprises de ce festival, si nous devions nommer cinq groupes qu’il ne fallait pas manquer durant ce Fall of Summer, Oranssi Pazuzu en ferait assurément partie. Même pour les néophytes ou pour ceux dont la musique des finlandais ne constituait initialement pas un intérêt particulier, nous parions que la prestation les a fait changer d’avis, et plutôt deux fois qu’une. Le groupe du démon orange a, à sa manière, mis le feu à la scène Blackwaters grâce à une prestation profonde et détonante.

Setlist Oranssi Pazuzu
– Saturaatio
– Lahja
– Hypnotisoitu Viharukous
– Jam
– Vasemman Käden Hierarkia

About Maxime (261 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

1 Trackback / Pingback

  1. Fall of Summer 2016 – Bilan – Heiðnir Webzine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :