Actualités

Riot V – Fall of Summer 2016

Après la très bonne prestation de Manilla Road, c’est sans surprise que Riot V est lui aussi très attendu. Ce nom peut paraître bizarre mais il s’agit bien de la réincarnation de la formation américaine Riot, le groupe qui a sorti le célèbre Fire Down Under en 1981 ! Suite au décès de Mark Reale (membre fondateur et guitariste en 2012), les membres du groupe ont préféré modifier le nom afin de montrer que Mark n’était plus là.

Encore une fois, voilà un groupe que nous n’avons pas l’habitude de voir par chez nous et le public ne s’y trompe pas, les fans donnant de la voix dès le début de « Narita ». On constate très rapidement que s’il n’y a plus un seul membre d’origine dans cette incarnation du groupe, le line-up reste néanmoins très solide, le musculeux Todd Michael Hall au chant survolant le set avec une aisance déconcertante. On est à peine surpris de retrouver le stakhanoviste Frank Gilchriest derrière les fûts, qui lui aussi assure le taf sans en mettre une à côté. Bizarrement, ce n’est pas Fire Down Under (dont le titre éponyme sera même omis) qui est le plus représenté mais Thundersteel (1988) dont pas moins de quatre extraits trouveront leur place dans la setlist. Quand on entend les parties de guitares de Mike Flyntz et Nick Lee, on réalise que plus d’un guitariste en herbe a dû au moins écouter une fois du Riot dans sa vie, à tel point qu’on se dit que si le groupe n’avait pas subi ces changements de line-up à répétitions, il aurait pu jouir d’une place bien plus confortable au sein de la scène Metal. Mais l’heure n’est pas aux regrets mais plutôt à la célébration puisque le groupe autant que les fans s’en donnent à cœur joie en ce début de soirée devant la scène Sanctuary. L’ambiance atteint son paroxysme avec l’irrésistible « Swords And Tequila » suivi du speed et très Power Metal « Thundersteel », qui était au moins tout aussi attendu et qui referme un set donné d’une main de maître.

Sans un seul membre original, Riot V vient tout de même de faire le plus beau des honneurs au catalogue du groupe et a même donné l’un des tout meilleurs concerts de cette journée, à tel point qu’on en reprendrait au plus vite !

Setlist Riot V :
Narita
Ride Hard Ride Free
Fight Or Fall
Johnny’s Back
Black Leather
Angel Eyes
Flight Of The Warrior
Metal Warrior
Road Racin’
Warrior
Swords And Tequila
Thundersteel

1 Trackback / Pingback

  1. Fall of Summer 2016 – Bilan – Heiðnir Webzine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :