Actualités

Grim Reaper – Fall of Summer 2016

Nous retrouvons le sable et le soleil de la plage qui accueille la Blackwaters Stage afin de ne rien louper du concert de Grim Reaper. Steve Grimmett (chant), seul rescapé du line-up d’origine, voit son nom accompagné celui du groupe sur le backdrop placé au dessus de la batterie, sans doute pour des sempiternelles raisons de copyright. Après tout, c’est la voix si caractéristique de Grimmett que les fans veulent voir !

grimreaperfos

Quelques tee-shirts à l’effigie de la faucheuse viennent se positionner dans les premiers rangs, ce qui nous montre que nous ne sommes pas les seuls à attendre le combo de pied ferme. Sans surprise, le concert démarre sur les chapeaux de roue avec l’hymne « Rock You To Hell » qui sera suivi, comme sur album, par « Night Of The Vampire » et « Lust For Freedom » que Grimmett présentera comme « un morceau composé pour un mauvais film mais dans lequel il y avait plein de scènes lesbiennes ». Grimmett, plus mobile que ce qu’on aurait pu imaginer, vient finir le morceau collé à la crash barrière sous le nez des premiers rangs qui rentrent petit à petit dans le set et commencent à donner de la voix de façon conséquente. Il faut dire que si le leader de Grim Reaper est loin d’avoir un physique de jeune premier, celui-ci dispose toujours d’une voix puissante et juste (même s’il ne sera pas à l’abri de quelques pains ci et là) et n’hésite par à arpenter la scène d’un bout à l’autre. Mais le véritable héro de ce concert ne sera pas ce bon vieux Steve, ni même son guitariste Ian Nash qu’il présente comme le meilleur guitariste d’Angleterre de ces dernières mais bel et bien son batteur Paul White qui fait le show et prend un pied incroyable. C’est bien simple, le batteur passe le concert avec le sourire jusqu’aux oreilles et fait tournoyer ses baguettes dans tous les sens quand bien même il pourrait se contenter de simplement garder la mesure. Un vrai bonheur de voir ce musicien s’amuser autant ! Si c’est l’album Rock You To Hell qui est le plus représenté dans la setlist (ce « Rock Me ‘Till I Die » absolument irrésistible !), le premier album See You In Hell n’est pas non plus oublié, notamment avec « Wrath Of The Ripper » sur lequel Ian Nash est à l’honneur ou encore « Liar ». Quand on voit une telle ribambelle de hits et sans les problèmes rencontrés à l’époque avec son label, on se dit que c’est un véritable gâchis que Grim Reaper soit resté sous silence entre 1988 et 2006. Mais le soleil perce enfin à travers les nuages puisque Steve Grimmett annonce un nouvel album de la faucheuse pour le 23 septembre. Il s’agira tout simplement du premier album de la formation depuis 1987. Cadeau pour les fans, la Faucheuse nous offre une excellente reprise du « Don’t Talk To Strangers » de Ronnie James Dio qui fait toujours son petit effet et qui surtout, est très bien gérée par Grimmett ! L’ambiance est définitivement montée d’un cran, ce qui permettra à la foule d’exploser durant « See You In Hell » et de se donner à divers crowdsurfing et sing-along. Un final tout en intensité.

grimreaperfos3

Notons qu’il s’agissait du tout premier concert français de Grim Reaper en trente-deux ans de carrière mais au vu de la réaction de certains fans à la fin de la prestation, gageons qu’il ne s’agira pas du dernier car nous venons tout simplement d’assister à l’une des meilleures prestations du week-end, si ce n’est la meilleure en termes de heavy metal !

Setlist Grim Reaper :
Rock You to Hell
Night of the Vampire
Lust for Freedom
Wrath of the Ripper
Fear No Evil
Liar
Rock Me ’till I Die
Don’t Talk to Strangers (Dio cover)
Waysted Love
See You in Hell

1 Trackback / Pingback

  1. Fall of Summer 2016 – Bilan – Heiðnir Webzine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :