Actualités

Fall of Summer 2016 – Bilan

Après deux journées bien remplies et la publication de tous les live reports concernant les prestations auxquelles nous avons assistées, l’heure est à la conclusion à propos des différents constats qui se dégagent de cette troisième édition du Fall of Summer Festival. Une fois l’euphorie post-festival retombée, nous sommes à présent plus lucides vis à vis des différentes choses qui composé ce festival, le moment est donc venu de dresser le bilan.

Inutile de maintenir le suspense plus longtemps, je crois que beaucoup se joindront à moi pour affirmer que cette troisième édition du Fall of Summer fut une belle et franche réussite sur tous les tableaux, ou presque. Commençons par nous pencher sur les à-côtés du festival en lui-même. Étant donné mon souhait de faire des nuits conséquentes en vue de partir samedi soir, je n’ai pas eu la chance de passer mes nuits dans l’un des deux campings du site, mais les différents retours que j’en ai eu ont été plutôt positifs. Évidemment, qui dit camping de festival dit convivialité et fête, mais tout cela ne rime sûrement pas avec calme. Malgré quelques accrocs sans doute inévitables, il semble que tout ait été géré tout à fait convenablement par les bénévoles du Fall of Summer. Nous en venons ainsi à parler de l’équipe chargée de la sécurité sur l’ensemble du site. Pour la plupart, les agents de sécurité ont fait preuve d’une courtoisie et d’une sympathie très appréciables, surtout dans la mesure où ils ont été amenés à côtoyer les festivaliers durant un certain temps. Malheureusement, la politesse laissait parfois à désirer chez certains. Nous pouvons parfaitement comprendre une certaine lassitude, mais un « bonjour » ne coûte rien, surtout lorsque le festivalier le souhaite en premier avec un sourire. Dommage.

Concernant la restauration, là encore, j’avais pris mes précautions et fait en sorte de ne pas avoir besoin d’acheter de nourriture sur place. Bien m’en a pris, les prix semblaient particulièrement élevés par rapport aux quantités données en échange. La qualité était visiblement au rendez-vous mais nombreux sont les festivaliers que j’ai entendu se plaindre. Mais après tout, si cela peut permettre au festival de vivre une année de plus, je suppose que cette politique tarifaire est tout à fait justifiée. Le site en lui-même était parfaitement adapté à la réception d’un festival comme le Fall of Summer. Il y avait énormément de place et cela convenait parfaitement aux nombreux spectateurs et bénévoles présents. Mine de rien, le fait de pouvoir trouver un coin tranquille à n’importe quel moment de la journée ou de la soirée n’a pas de prix. Nous ne nous attarderons pas sur les scènes en elles-mêmes, elles offraient, certes, beaucoup de place au public, mais assister aux concerts de Satyricon et de Samael en ayant les pieds dans le sable, c’est plutôt moyen pour s’imprégner d’une musique supposée extrême.

Enfin, et il s’agit d’un débat plus que récurrent au moment de traiter d’un festival comme celui-ci, le son était purement et simplement parfait du début à la fin du Fall of Summer. Malgré deux ou trois petites bévues, tout a été géré d’une main de maître par les techniciens et ingénieurs du son, et cela s’est vraiment ressenti durant chacune des prestations du week-end. Nombreux sont les festivaliers potentiels qui s’étaient plaints, dans un premier temps, de la teneur très black de l’affiche de cette année. Mais en enlevant Abigail et Nifelheim, aussi axés thrash, et les prestations de Samael et Phazm, très accessibles pour tout le monde, le black metal ne semblait pas être représenté outre mesure. Enfin, nous aimerions remercier tout particulièrement l’équipe organisatrice qui nous a permis de donner trois interviews durant le festival, leur travail fut admirable.

Grâce à de nombreux bénévoles dévoués et passionnés, la troisième édition du Fall of Summer fut une grande réussite en tout point. Nul doute que tous les festivaliers présents ont vécu de grands moments au son de leurs groupes favoris, et cela a été rendu possible par une organisation pointilleuse et un travail acharné. La seule chose que nous pourrions désormais souhaiter, c’est de revenir, dès l’été prochain, à Torcy, pour la quatrième édition du Fall of Summer Festival.

Si vous les avez manqués, retrouvez ci-dessous tous nos articles concernant le Fall of Summer 2016.

Live Reports

Hexecutor
Hell Militia
Phazm
ADX
Manilla Road
Oranssi Pazuzu
Riot V
Merrimack
Grim Reaper
Revenge
Nifelheim
Exciter
Satyricon

Interviews

Phazm
Merrimack

About Maxime (255 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :