Actualités

Pénitence Onirique – V.I.T.R.I.O.L

Pays : France
Genre : Black Metal Atmosphérique
Label : Émanations (Les Acteurs de l’Ombre)
Date de sortie : 16 Septembre 2016

Tenez-vous prêts, le 16 septembre prochain sortira V.I.T.R.I.O.L, le tout premier album du duo français Pénitence Onirique, chez Émanations, la division du label Les Acteurs de l’Ombre Productions. Loués pour leur qualité souvent manifeste, les albums sortis sous l’étendard du label français ne déçoivent que très rarement le public black, tout comme celui plus éclectique. La promotion de V.I.T.R.I.O.L avait été très bien menée depuis quelques semaines, avec la sortie en streaming de deux titres et une communication sans faille pour vanter les prétendus mérites de la formation française. Fausse publicité ou glorification fondée ?

digipack_3_volets_1CD_centre
La première chose qui vous frappera au moment de vous pencher sur V.I.T.R.I.O.L, mis à part un nom de groupe aussi évocateur qu’intrigant, sera sans nul doute l’univers graphique très mystérieux qui a été créé autour de la première sortie du duo français. N’ayons pas peur de crier haut et fort ce que l’on pense des groupes qui se disputent le titre de la formation ayant l’univers graphique le plus glauque. Je suis personnellement heureux de voir que certains artistes ont l’esprit suffisamment créatif pour étoffer leur musique de quelque chose de profond, et, surtout, qui pousse réellement l’auditeur à pousser sa réflexion aux delà des limites bâties par la musique. Cette dernière n’est pas uniquement sonore, et il serait fort réducteur de dénigrer son évident aspect pictural, surtout en ce qui concerne le black metal.

Quant au contenu de l’album en lui-même, je pense ne pas prendre de risque en affirmant qu’il s’agit, déjà, de l’une des grosses sorties de l’automne. Nous en savons malheureusement peu sur les deux membres de Pénitence Onirique, mais une chose est sûre, V.I.T.R.I.O.L fait preuve d’une maturité rare pour un premier album. Qu’il soit question de la construction, de l’écriture, de la justesse ou de l’atmosphère créée, je ferais preuve de mauvaise foi si je n’avouais pas la très agréable surprise qui m’a envahi lors de la première écoute de l’album. Dernière citée, l’atmosphère jouit ici d’une attention toute particulière de la part des deux artistes. Dès le premier titre, elle nous plonge tout entier dans un vaste océan de songes surréalistes et de subtilités ésotériques. Car il s’agit bien ici de deux des thèmes majeurs de cet album. Pour ceux qui se seront penchés avec intérêt sur la liste des titres et sur l’écriture de l’album dans son ensemble, l’alchimie et l’onirologie sont deux des thèmes abordés au sein de la première sortie de Pénitence Onirique. Des disciplines aussi riches que complexes pour illustrer les douces ébauches musicales d’un groupe talentueux et surprenant.

13389158_10154091809614404_264711853_o
Sur le plan technique, nous nous trouvons face à cinq titres qui avoisinent ou dépassent les dix minutes. Chaque morceau est donc un voyage à lui seul, un merveilleux voyage à travers les folies conceptuelles des artistes. La musique fait quant à elle preuve d’une rectitude tout à fait satisfaisante, chaque instrument est joué avec une grande précision et le rendu général de V.I.T.R.I.O.L vous semblera finalement fastueux et luxuriant. Le duo a eu la riche idée de ne jamais tomber dans l’abondance d’éléments atmosphériques, ce qui nous offre une musique qui touche à énormément d’éléments musicaux différents, dans le black et ailleurs, et cela contribue à créer une espèce de majesté ambiante qui ne vous lassera pas. À la fois émouvante et sensuelle, impénétrable et mystérieuse, la musique de Pénitence Onirique est une véritable oeuvre d’art qui ne conviendra pas à n’importe quel adepte de musique extrême. Elle nécessite une certaine imagination et une ouverture d’esprit suffisamment convenable pour être appréciée à sa juste valeur. Et si vous estimez disposer de ces capacités, préparez-vous à entamer un fabuleux périple, visuel comme musical, au delà des curieux méandres que seule votre imagination est capable de créer. Bienvenue au cœur du fantasme.

Il ne sert finalement à rien d’essayer de décrire à l’aide de mots les spécificités propres au premier album de Pénitence Onirique, car sa musique va au delà des simples futilités sonores. La seule chose que vous aurez à faire pour appréhender correctement V.I.T.R.I.O.L sera de vous imprégner de son contenu, encore et encore, pour être en mesure de comprendre chacun de ses morceaux et chacune de ses paroles. Cet album fait partie de ceux qui doivent absolument être écoutés durant une écoute active, et les émotions n’en seront que plus fortes. Pénitence Onirique signe avec V.I.T.R.I.O.L un véritable coup de maître sur la scène black française, et nous sommes bien évidemment très confiants quant à la carrière envisageable après une sortie d’une telle qualité.

 

About Maxime (302 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

1 Trackback / Pingback

  1. Interview – Bellovesos (Pénitence Onirique) – Heiðnir Webzine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :