Actualités

Créatures – Le Noir Village

Pays : France
Genre : Black Metal Expérimental
Label : Antiq Records
Date de sortie : 22 Octobre 2016

Au crépuscule d’un mois d’octobre qui s’annonce déjà très prometteur en matière de sorties, vous aurez l’occasion de faire connaissance avec Créatures, un projet solo originaire de nos belles terres tricolores. Le Noir Village est un album annoncé depuis déjà un certain temps, et qui se montre fort intrigant pour son public potentiel. Créatures est donc un projet solo qui fut créé en 2008 par Sparda. Nul doute, donc, que ces années passées ont sans doute fait mûrir toutes les idées de ce talentueux musicien. Suffisamment pour nous offrir une première sortie de qualité ?

creatures-cover-le-noir-village
Pour celles et ceux qui se sont d’ores et déjà penchés sur l’intrigant projet solo français, inutile de préciser que le premier album de Créatures dépasse les simples codes de la musique. Avant même de parler de sa qualité potentielle, Le Noir Village se veut être un album proposant une longue histoire à ses auditeurs. Il se n’agit pas là d’un périple uniquement musical comme beaucoup d’albums en sont capables, il s’agit d’un réel récit faisant preuve d’une imagination certaine et bâti avec un soin extrême par notre musicien. Entendons par là qu’un univers a été créé, avec ses intrigues et ses propres personnages. Le Noir Village est ainsi une curieuse vitrine sur les différents et tragiques événements secouant une petite bourgade du XIIe siècle. Si vous ne l’aviez pas compris, et cela serait tout à fait normal, nous parlons effectivement d’un album de musique.

Bien évidemment, si vous espériez trouver un album somme toute assez banal en terme de structure et de composition, vous frappez actuellement à la mauvaise porte. Le Noir Village est un album construit autour des récits qui animent le curieux village dont il est question. À ce titre, l’album se rapprocherait presque d’une certaine conception du metal expérimental. Concernant une approche plus technique, la diversité instrumentale est louable par sa capacité à étoffer une musique qui aurait rapidement pu se montrer limitée. Mais grâce à cette variété et aux différents tons employés, musicaux comme lyriques, Le Noir Village est un album qui ne souffre pas d’un poil de monotonie, et l’auditeur prend ainsi un malin plaisir à poursuivre l’écoute jusqu’au dénouement final.

La première sortie de Créatures touche à des domaines extrêmement variés et repousse la norme musicale. C’est ainsi que le coup d’œil attentif jeté aux paroles des six titres révèlent des dialogues très poussés et des personnages à l’identité propre. Sans pour autant vous dévoiler les grandes lignes de l’histoire générale de Le Noir Village, attendez-vous à être pris par la main au cœur d’un scénario aussi immersif qu’addictif. Nous oublions rapidement le fait d’écouter un simple album, tant l’atmosphère présente est travaillée de manière à nous faire voyager de bout en bout d’une histoire riche et prenante.

Stylistiquement parlant, si le genre black semble être le plus présent, votre oreille attentive distinguera sans doute les différentes influences doom, death, ambient et même heavy disséminées un peu partout sur l’album. Les chants font également preuve d’une grande variété. Chaque personnage a sa propre voix, et les chants parlés côtoient les chants black et death au cœur d’une harmonie aussi bluffante que réussie. Mais Le Noir Village passe outre la simple catégorisation. Il est toujours facile de savoir à quel registre appartient tel album, mais si vous savez vous montrer suffisamment imaginatif et réceptif à la musique de Créatures, peu importe que le metal extrême ne soit pas votre tasse de thé, vous saurez apprécier l’album à sa juste valeur.

Le Noir Village est également riche d’une certaine mélancolie qui colle parfaitement à l’ambiance authentique et délicatement rurale développée sur l’album. Le meilleur moyen de vous familiariser avec l’album est finalement une écoute active, afin de vous laisser bercer par les majestés théâtrales proposées par Créatures. Nous en venons presque à oublier que cet album, dont la durée avoisine l’heure de musique, est, à peu de choses près, l’oeuvre d’une seule et même tête pensante. Et quelle tête. Cette dernière doit déborder d’idées pour donner naissance à ce genre de production.

Vous l’aurez compris sans aide supplémentaire, vous vous devez absolument de vous procurer Le Noir Village. Si cette chronique ne vous a pas convaincu, alors je vous conseille vivement de risquer au moins une écoute de cet excellent album. Aucun titre n’est à dégager plus qu’un autre, chacun d’entre eux est l’acte d’un formidable chef d’oeuvre multidisciplinaire et réalisé avec une inspiration proche de la perfection. Le Noir Village n’est en effet pas un album à mettre entre toutes les mains, mais les propriétaires de celles qui auront la chance de le recevoir seront touchés par la rustique mais touchante poésie de cet enivrant album.

Liens utiles
Facebook
Bandcamp

 

About Maxime (360 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Interview – Sparda (Créatures) – Heiðnir Webzine
  2. Grylle – Mondes Vermeils – Heiðnir Webzine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :