Actualités

Mütiilation – Black Millenium

Pays : France
Genre : Black Metal
Label : Drakkar Productions
Date de sortie : 2001

Dans ma dernière chronique, je vous parlais de Darkened Nocturn Slaughtercult et de son true black dévastateur. Aujourd’hui je vous parle de Mütiilation et de son black raw et maladif. Le nom de Mütiilation évoque immédiatement les fameuse Légions Noires, collectif d’artistes légendaire des années 1990, parfaite expression du fanatisme que peut engendrer le black metal.

Black Millenium. Alors oui, ça n’a l’air de rien comme ça, et force est d’admettre que cette recette a déjà été utilisée régulièrement par des foules de groupes. Mais chez Mütiilation, c’est différent. Plus noir, plus rance, plus putride. Difficilement explicable en soi, mais cet album a vraiment un cachet malsain de bout en bout. L’écoute met mal à l’aise. En particulier sur le second morceau, complétement halluciné et absurde, « New False Prophet », l’un des meilleurs morceaux de l’album. Le riff principal saccadé, presque sautillant, installe déjà une atmosphère rampante, que vient consacrer le refrain blasphématoire.

L’album entier est peuplé de riffs brûlants. De « Curse My Funeral » à l’éponyme, et surtout LE riff de l’album, présent sur la meilleur chanson du disque, « No Mercy For Humans ». Cette chanson incarne à elle seule l’essence de Mütiilation ; la misanthropie, le rejet de la vie et le dégoût profond. Quand je regarde la couverture de l’album, j’ai automatiquement ce riff en tête. Entraînant, presque accrocheur, et encore une fois cassé par des mélodies distordues et des voix déformées, avant de reprendre à l’infini. La chanson ne repose que sur deux riffs, il n’en fallait pas plus. Un monument du black que ce « No Mercy For Humans ».

Enfin, il faut mentionner l’élément qui distingue cet album des autres et lui donne cette identité si forte. Cet élément, c’est la folie de Meynac’h. Toute la musique contenue sur ce disque reflète son géniteur ; et celui-ci semble continuellement sur le point de sombrer. Cet album sent le trouble mental à plein nez, annoncé par sa pochette. L’auditeur plonge dans les couloirs moisis du cerveau délabré de Meynac’h. Cette impression de déchéance humaine est ce qui fait la différence, elle est ce qui inspire cet album.

Mütiilation est une légende, et ce Black Millenium en est la meilleure preuve. On ne ressort pas indemne d’un tel disque. Ce n’est absolument pas une musique anodine. Peut-être bien le meilleur album pour se plonger dans l’œuvre des Légions Noires cependant. À écouter au moins un fois, pour sa culture. Un classique du black metal, et un album de chevet pour tous ceux qui aiment la musique la plus dérangée et malsaine possible.

About dantefever (137 Articles)
Salut vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :