Actualités

Botanist / Oskoreien – Green Metal / Deterministic Chaos

Pays : États-Unis
Genre : Avant Garde / Post Black Metal
Label : The Flenser
Date de sortie : 15 Octobre 2016

Voici un album split que l’on attendait avec une impatience on ne peut plus difficile à cacher. À l’échelle du metal d’avant-garde, j’ose espérer que vous me pardonnerez le fait de ranger dans le registre avant-gardiste Botanist et Oskoreien, la sortie du split faisait même partie des sorties les plus attendues de l’automne. Green Metal / Deterministic Chaos est donc un album split sorti il y a quelques jours avec la très ferme intention d’exposer au goût du jour la richesse musicale déployée par la collaboration des deux projets américains.

a0181757261_16
Depuis maintenant une poignée d’années, chaque sortie de Botanist est un petit événement. L’approche si intéressante du black du groupe américain fait que chaque nouvelle production apporte son lot de douceurs musicales propres au groupe de San Francisco. Ce dernier s’est donc allié avec Oskoreien, le projet solo de Jay Valena, américain lui aussi, mais avec un vécu nettement moins important sur la scène black metal, avec seulement un album à son actif. Malgré tout, cette initiative sent bon la nature et la spiritualité, et les adeptes du genre savent très bien qu’ils ne seront pas déçus par un album qui promettait, très tôt, d’être excellent. Un tel optimisme est toujours risqué, mais, après tout, nous avons en face de nous deux valeurs sûres de la scène d’avant-garde. Risqué, vous disai-je.

À l’écoute de Green Metal / Deterministic Chaos, nous comprenons très vite que la poésie englobant habituellement la musique de Botanist est tout aussi efficace qu’à l’accoutumée. Avant de répondre à la question qui se pose naturellement, à savoir, si la collaboration des deux groupes se montre cohérente, offrons-nous d’abord un moment de détente durant l’écoute des titres de toute beauté livrés par Botanist. Il est toujours aussi incroyable de constater à quel point le groupe américain parvient à nous faire voyager sans réinventer sans cesse sa musique. Un groupe de black metal sur le thème de la botanique, ça ne marche pas à tous les coups. Et pourtant, nous nous surprenons à voyager au sein des curieux et verdoyants méandres de la nature et de ses subtilités lorsque nous nous laissons porter par l’effrayante mais majestueuse balade forestière de Botanist.

Les sonorités sont plutôt similaires à celle produites sur le dernier album, Flora, qui était également une franche réussite. Malgré tout, nous ne pouvons nous empêcher de ressentir une pointe d’angoisse ou de noirceur à l’écoute des cinq titres de Botanist, comme si nous en venions à redouter quelque chose sur le point de se produire. Effectivement, notre anxiété était fondée. Les titres plutôt courts de Botanist laissent rapidement place à la partie du split consacrée au travail de Jay Valena, et la transition est pour le moins brutale. Les riffs lourds et pesants remplacent la légèreté et l’envoûtement qui étoffaient l’album jusqu’alors. Clairement, il nous faut un peu de temps pour nous habituer à ce brusque virage musical.

Toute la poésie, bien qu’emprunte d’une touche d’obscurité, dont faisaient preuve les cinq titres de Botanist s’est envolée au moment où ont retenti les premières notes de « Deterministic Chaos ». Malgré tout, nous nous laissons facilement porter par les ondes négatives émanant des deux titres composés par Oskoreien, mais il est clair que, sur le plan de la complémentarité musicale, on frôle le hors sujet. Il n’est nullement question de la qualité du travail fourni par les deux groupes, qui demeure excellent. Jay Valena confirme ainsi les espoirs placés en son projet solo depuis quelques temps, et profite également d’une vitrine non négligeable grâce à la sortie de ce split, et le groupe Botanist, fidèle à lui-même, continue de nous enchanter grâce à la dimension divinement mystique de sa musique.

Mais là où les dents grincent, c’est concernant la légitimité d’une telle union. Au premier abord, les deux groupes semblaient plutôt compatibles en ce qui concernait la production d’un split, mais le résultat est très décevant. Encore une fois, rien à dire sur les parties des deux groupes, pourvu qu’on les traite de manière indépendante, mais c’est lorsque l’on parle du split dans son ensemble que le bât blesse. Sans comparer, essayez donc de trouver des points communs entre « Varkoor » et « Without You, I’m Nothing ». Je ne souhaite pas parler des thèmes abordés, car il est très difficile de trouver un groupe qui se marierait avec Botanist sur ce point, mais les divergences commencent à peser lourd dans la balance.

Oui, nous attendions cet album avec impatience. Oui, nous étions optimistes. Mais, non, cet album n’est clairement pas à la hauteur des espoirs placés en lui. Il est toujours frustrant d’avoir à effectuer un tel constat, mais le fait est que l’on ne peut produire un split cohérent si les musiques des deux groupes officiant sur ce split ne sont pas compatibles. Curieusement, je vous conseille de vous procurer cet album, rien que pour vous laisser porter par la magie décidément unique de Botanist, et pour être pris aux tripes par l’épouvante sonore qui résulte du travail de Jay Valena avec Oskoreien. Simplement, n’écoutez pas ces deux groupes en même temps.

About Maxime (321 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

1 Comment on Botanist / Oskoreien – Green Metal / Deterministic Chaos

  1. Découvert Botanist il y a quelques semaines, complètement sous le charme. J’écouterai le split à l’occas.

    J'aime

1 Trackback / Pingback

  1. Botanist – VI : Flora – Heiðnir Webzine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :