Actualités

Utred – Forest

Pays : Russie
Genre : Dungeon Synth
Label : Indépendant
Date de sortie : 16 Octobre 2016

Une fois n’est pas coutume au sein du webzine, attelons nous à rédiger la chronique d’un album dont le genre est inhabituellement présent ici, le dungeon synth. Outre le fait de voir ce genre d’album sur le site, qui me semble tout à fait légitime, le dungeon synth est, par ses influences et par le dépaysement qu’il dégage, assez proche de certains aspects du pagan ou du folk. C’est à titre que je vais vous présenter un album sorti récemment par le projet russe Utred, qui n’en est d’ailleurs pas à son premier coup d’essai. Embarquons à ce titre vers un périple forestier que vous n’êtes pas prêt d’oublier.

a1514676863_16
Soyons honnêtes envers nous-mêmes, si nous écoutons du dungeon synth, c’est avant tout pour effectuer les aventures que notre morne vie nous interdit de vivre. Le dépaysement est tel qu’il nous transporte instantanément au coeur d’univers féerique ou fantastique à souhait, et c’est bien là tout l’intérêt de ce genre musical. Faites donc connaissance avec Utred, projet solo qui vient à peine de sortir son deuxième album, six mois seulement après le précédent, qui fut aussi le tout premier. Après un Citadel qui s’est concentré sur des thèmes portés sur la guerre et la chevalerie, Forest nous emmène, de gré ou de force, à une partie de chasse au coeur d’une forêt verdoyante.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que notre artiste moscovite sait y faire en matière de création d’ambiance. Alors que le dungeon synth est un genre musical naturellement limité par les moyens mis en oeuvre par les artistes, nous constatons rapidement qu’Utred fait partie de ceux qui parviennent à mettre les petits plats dans les grands. Une réelle atmosphère se dégage de Forest, et cela concerne absolument tous les titres, qui ont même leur identité propre. Dans un style hautement contemplatif, l’auditeur se voit attribuer un épieu et est ainsi convié à participer à la grand chasse dont il est question.

Alors que les sonorités sont facilement dissociables les unes des autres concernant le dungeon synth dans son ensemble, Forest frappe par l’alchimie dont il est riche. Chaque titre se montre harmonieux vis à vis du reste de l’album, et chaque minute de musique semble avoir été travaillée avec un soin extrême, ce qui peut éventuellement contraster avec certains autre albums du genre. La structure est également traitée avec originalité. Les cinq premiers titres présentent les différents acteurs ou éléments qui entrent en jeu au moment de la partie de la chasse. C’est ainsi que nous sommes familiarisés avec le maître-chien dans « Houndmaster » ou avec le fauconnier dans « Falconer ». Ces cinq titres sont comme les prémices de l’événement principal de cet album, qui sera bien plus développé sur le titre éponyme, et cette tendance se confirme lorsque l’on regarde la durée de chaque titre avec plus de précision. Alors que la durée des premiers titres est comprise entre une et trois minutes, celle de « Forest » dépasse allègrement le quart d’heure.

Vis à vis d’une approche traditionnelle du dungeon synth, Utred met l’accent sur les sonorités médiévales là où certains se concentrent sur le travail d’ambiance. Cela a pour but de renforcer une immersion déjà spectaculaire. Forest confirme à ce titre le travail prometteur de Utred effectué sur Citadel. Notre artiste russe a toutes les cartes en main pour devenir, à terme, l’un des acteurs majeurs de dungeon synth. Si ce n’est pas encore fait, je vous invite également à vous familiariser plus largement avec ce genre musical, car il se pourrait bien que nous ayons à nouveau l’occasion d’en parler ensemble sur Heiðnir Webzine.


About Maxime (321 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :