Actualités

Kosmokrator – First Step Towards Supremacy

Pays : Belgique
Genre : Black Death Metal
Label : Ván Records
Date de sortie : 27 Septembre 2016

Nous n’avons pas pour habitude de nous orienter naturellement vers nos voisins résidant outre Quiévrain pour y dénicher de nouveaux groupes. Malheur à nous. Faites connaissance avec Kosmokrator, groupe de black death créé en 2013 et originaire de ce beau mais mésestimé pays qu’est la Belgique. Après la sortie d’une démo en 2014, passée plus ou moins inaperçue, le quintette récidive deux ans plus tard avec First Steps Towards Supremacy, un EP qui, comme son titre l’indique, pourrait être le début de la conquête de quelque chose de grand pour la formation belge. Voyons si la qualité musicale de ce premier EP pourra faire de Kosmokrator un groupe à la hauteur de ses ambitions.

a0788818567_16
Pour commencer, orchestrons un bref rappel étymologique. Pour ceux qui l’ignorent, le terme kosmokrator, venant du grec ancien, signifierait, sur le plan littéraire pur, quelque chose concernant le pouvoir à l’échelle de l’univers tout entier. Mais les traducteurs ont visiblement l’habitude de le traduire par le substantif prince, mis au pluriel. Peut-être sont-ce les espèces de figures gigantesques affichées sur l’artwork de l’album, qui est, au passage, d’une qualité époustouflante. Difficile à dire. Quoi qu’il en soit, Kosmokrator compte bien remuer son monde à l’aide d’un black death porté sur la justesse et sur les émotions, assez loin des classiques du genre, parfois inaudibles et souvent trop agressifs.

Le black death n’a jamais été ma tasse de thé. La course à la violence que représente trop souvent ce genre de fusion ne m’a jamais charmé outre mesure. Néanmoins, la manière avec laquelle je fus conquis à l’écoute de ce First Steps Towards Supremacy dépasse tout entendement. Même si ce dernier dure seulement une demi-heure, soyez certains d’être portés d’un bout à l’autre de l’EP sans pouvoir sortir de la transe incroyable provoquée par la musique des belges. Rares sont les albums sachant procurer beaucoup d’émotion à leurs auditeurs, mais encore plus rares sont ceux qui peuvent se targuer de faire vivre un tel voyage à ceux qui se risquent à les écouter.

Le savant mélange fusionnel de black et de death est finalement assez largement agrémenté d’éléments atmosphériques. Ne vous attendez pas à des longues pistes au clavier ou à quelque chose de propre au black atmosphérique, simplement, chaque instrumentation est travaillée de manière à s’inscrire dans une mécanique fluide et efficace. First Step Towards Supremacy ne laisse que peu de répit à son auditeur, qui est baladé du début à la fin à travers des images toujours plus sombres. La force de cet EP réside dans sa capacité à vous surprendre. Il ne s’agit pas de la surprise habituellement ressentie à propos de la musique en elle-même, nous n’avons après tout pas affaire à un album d’avant-garde. Il s’agit de la surprise qui nous trouble, celle qui se saisit de nos sentiments et qui exerce son inébranlable emprise sur notre esprit.

First Steps Towards Supremacy est un album difficile à laisser de côté une fois l’écoute entamée, tant il sait se montrer hypnotisant. Conformément à une approche technique de l’album, nous nous trouvons face à quelque chose de plutôt standard. Les riffs, assez légers et mélodieux, font preuve d’une rectitude étonnante et apportent une touche presque éthérée à l’ensemble. Les autres instruments étant mis au second plan, ce sont les chants, tantôt traditionnels tantôt criés, qui étoffent le plus la musique de Kosmokrator. Les belges ont frappé un grand coup et ont réussi à produire un EP qui sait se montrer à la fois transcendant et viril, chose devenue trop rare de nos jours.

Assurément, il s’agit d’une sortie de très grande qualité de la part de la formation de black death. Tout y est, ou presque, et ce genre de sortie augure, en général, quelque chose de très prometteur, pourvu que Kosmokrator reste fidèle à ses idées. Saluons First Steps Towards Supremacy pour ce qu’il est réellement, un EP d’excellente qualité et qui saura conquérir de très nombreux adeptes. À présent, le groupe se doit de poursuivre en réalisant un album au moins aussi bon. Difficile de masquer notre impatience.

About Maxime (321 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

1 Trackback / Pingback

  1. Diocletian – Doom Cult – Heiðnir Webzine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :