Actualités

Dimmu Borgir – For All Tid

Pays : Norvège
Genre : Black Metal Symphonique
Label : No Colours Records
Date de sortie : 1995

Bien avant que Dimmu Borgir ne devienne le groupe controversé que l’on connaît par sa propension à produire de la musique commerciale, il était un groupe majeur de la deuxième vague du black metal en Norvège, comme pourraient l’être d’autres grands noms tels que Darkthrone ou Emperor. Si certains de ces groupes ont su rester sur la même ligne de conduite au cours de leurs carrières respectives, d’autres ont en revanche emprunté des chemins plus contestables. C’est pourquoi nous nous sommes attachés à parler aujourd’hui du tout premier album de la vaste discographie de la formation norvégienne. Il y a maintenant plus de vingt ans, For All Tid sortait au grand jour, et il demeure, aujourd’hui encore, l’un des meilleurs albums de Dimmu Borgir.

336
Alors que le black metal connaissait une croissance impressionnante et qu’il conquérait peu à peu l’Europe, la pléthore de groupes qui allaient devenir incontournables était tout à fait incroyable. Même si Dimmu Borgir allait peu à peu perdre de sa superbe à partir de ce moment-là, il faisait partie du haut du panier lors de la sortie de For All Tid. Après deux démos et un EP de très bonne qualité, et riches de tout ce que l’on peut attendre d’une sortie de black metal du début des années 1990, Dimmu Borgir s’est attaqué à la composition de For All Tid alors qu’il n’était pas particulièrement connu du public spécialisé.

On ne cesse de le répéter lorsqu’il s’agit de la bande de Shagrath, mais cela est un fait, les meilleurs albums sont ceux de la période norvégophone. Si Enthrone Darkness Triumphant était un album de qualité, c’est à la suite de celui-ci que la qualité des autres albums a réellement commencé à baisser. Il est toujours bon de se replonger dans la période faste du groupe norvégien, car celle-ci était alors marquée par un black metal bien plus noir et plus authentique que celui qui a marqué les sorties des années 2000. Dimmu Borgir était alors loin de donner l’image que l’on a de lui aujourd’hui.

For All Tid est un album qui s’inscrit dans la lignée de ceux étant sortis durant la même période. Le black metal jetait alors ses sombres bases sur la musique pour ne jamais plus la quitter. On soulignera sans doute davantage l’utilisation du clavier, notamment sur les pistes « Det Nye Riket » et « For All Tid ». Vous noterez également que je m’attacherai ici à parler de la toute première édition de For All Tid, car nombre de versions remastérisées ont vu le jour, notamment la plus importante, en 1997 (voir la photo ci-dessous), qui comptait une version plus longue de la piste introductive ainsi que les deux premières pistes de l’excellent EP Inn I Evighetens Mørke, sorti en 1994.

500x500
Une atmosphère réellement mélancolique se dégage de la musique de Dimmu Borgir, ce qui est assez surprenant pour ceux n’ayant connu que les derniers albums. For All Tid est par dessous tout un album à écouter dans son intégralité, car son écoute vous fait explorer des facettes de la formation norvégienne que vous ne connaissiez pas. Les riffs sont légers mais sont exaltés par une batterie à moitié lente qui bat la mesure sur un rythme assez glauque. Dans sa construction, la musique se montre relativement peu originale, mais l’ambiance parfaitement travaillée vous glace le sang avec une facilité déconcertante. Nous nous devons également d’évoquer le chant de grande qualité.

Ce dernier se montre, sur cet album, hautement malsain, à l’image, finalement, de celui des meilleurs hurleurs du genre. Tous les ingrédients sont finalement présents pour faire de For All Tid un album incontournable de l’époque. Il s’agit sans doute d’une question de point de vue, mais le fait que toutes les paroles soient rédigées en norvégien en ajoute indéniablement au côté obscur et inaccessible de l’ensemble. De manière générale, les textes sont portés sur la misanthropie et la haine, ce qui contrastait alors avec l’effet de mode sataniste. Nous pouvons également ressentir de réelles influences païennes dans la musique de Dimmu Borgir, chose qui disparaîtra totalement de la musique du groupe par la suite.

L’aspect finalement assez voyageur de For All Tid, grâce, entre autres, aux sonorités de claviers, vous possède et vous obsède. La musique est comme une étreinte glaciale qui enroule autour de votre corps ses multiples membres afin de vous faire lentement basculer dans un état léthargique propice à la méditation. Nous pourrions même voir en For All Tid un aspect ambient non négligeable. Les claviers omniprésents créent une ambiance à part entière et confèrent à la musique une profondeur étonnante pour l’époque. Le côté old school est aujourd’hui pour nous un pur bonheur, car il nous rappelle les plus belles heures d’un groupe qui s’est malgré tout montré extrêmement talentueux. Le titre éponyme ainsi que « Under Korpens Vinger » sont, en termes de qualité, les titres les plus réussis de l’album. À écouter sans modération.

Il est toujours un brin émouvant de se remémorer les vieux albums d’un groupe qui nous a déçu par la suite. Pionniers, en compagnie de leurs compatriotes d’Emperor, en ce qui concerne l’utilisation du clavier, les norvégiens de Dimmu Borgir réussissaient, à l’époque, à apporter une réelle atmosphère à leur musique. Bien loin du fiasco mercantiliste Abrahadabra, For All Tid ravira les plus anciens comme les plus jeunes, désireux de revenir à l’époque où le groupe savait faire autre chose que de la musique symphonique sans saveur. Ce tout premier album incarne les aspects les plus profonds du black metal des années 1990. Un classique à mettre entre toutes les mains.

 

About Maxime (302 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :