Actualités

Nachtzeit – Sagor i Natten

Pays : Suède
Genre : Black Metal
Label : Nordvis Produktion
Date de sortie : 23 Décembre

Près d’un an jour pour jour après le sortie de son premier EP, le projet solo suédois Nachtzeit rempile chez nos partenaires de Nordvis Produktion pour un second EP, Sagor i Natten. Dans un registre toujours plus noir et minimaliste, l’artiste originaire de Östersunds continue de nous abrever d’un black metal réservé aux sains d’esprit par son aspect extrêmement dérangeant. Derrière un artwork aussi sombre que simpliste se cache une musique à très forte teneur émotionnelle. Vous êtes prévenus, ne vous aventurez dans ses eaux glaciales si vous estimez pouvoir vous y perdre.

nvp051-cover
Derrière le suédois Nachtzeit se cache bien plus que le projet solo qui porte son nom. En effet, notre musicien est également à l’origine des projets Lustre et Rafnatyr, et également apporté sa contribution sur des sorties de Ered Wethrin ou de Mortem Parto Humano. Il est d’ailleurs très intéressant de voir l’éventail musical déployé par Nachtzeit sur ces différents projets. Alors que Lustre est un projet de black metal atmosphérique à sonorités édulcorées où le clavier règne en maître sur la guitare et la batterie, le projet qui porte son nom se veut autrement plus noir, plus inaccessible, plus profond, plus cruel et malfaisant. Et la tendance ne fait que se confirmer avec la sortie de ce deuxième EP.

Contes de la nuit en français est un album qui se montre similaire à son prédécesseur, et ce, en de nombreux points. Dans un premier temps, sur le plan technique, nous avons affaire à un EP qui offre lui aussi son gros quart d’heure de musique, et fort de quatre titres, comme se fut le cas sur Där Föddes En Längtan. De plus, comme sur ce dernier, Sagor i Natten compte un piste ambient, dont les influences proviendraient presque du dungeon synth. Sur Där Föddes En Längtan, il s’agissait de la troisième piste, qui nous offrait seulement le son du vent. Sur Sagor i Natten, il s’agit aussi de la troisième piste, « Över Myr Och Mark », qui nous offre quant à elle des évocations dépaysantes. Ces dernières contrastent d’ailleurs assez sérieusement avec le reste de l’album, mais sans que cela ne soit réellement perturbant.

Justement, les évocations. Sur le reste de l’album, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles sont pour le moins obscures. À la manière de Deadlife, projet solo lui aussi suédois, Nachtzeit nous propose une musique répétitive, aux sonorités sales, et qui parle à nos plus funestes aspects avec une facilité déconcertante. Il ne s’agit pas là d’un album à écouter en toutes circonstances. Les chants en arrière plan sont riches d’un côté plaintif très déchirant et apportent une espèce de malaise qui colle parfaitement au reste de la musique de l’EP. Comme précisé au préalable, la musique de Nachtzeit est très minimaliste, très classique en somme, mais c’est justement là que réside tout son intérêt. Sagor i Natten nous offre quelque chose d’authentique, de divinement saumâtre. Alors que le musicien travaille aussi sur les douces mélodies de Lustre, il est bon de voir qu’il sait aussi revenir aux origines et à quelque chose de plus malpropre avec Nachtzeit.

Pour notre plus grand plaisir, Nachtzeit signe un EP encore plus réussi que le précédent. Le seul regret qui nous viendra en tête sera la durée presque famélique de Sagor i Natten, qui s’achève alors même que nous commençons réellement à en prendre possession. Mais la musique qu’il comporte est d’une simplicité et d’une qualité rare, et c’est finalement ce qu’il faut retenir de cette sortie. Simplement, n’aurait-il pas fallu attendre davantage pour ainsi avoir droit à un album digne de ce nom ?

 

About Maxime (321 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

1 Trackback / Pingback

  1. Murg – Gudatall – Heiðnir Webzine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :