Actualités

Venereal Baptism – Deviant Castigation Liturgy

Pays : États-Unis
Genre : Black Metal
Label : Osmose Production
Date de sortie : 24 Mars 2017

Vous savez, le black metal, c’est vraiment une musque subtile. De majestueux paysages sonores nous sont dépeints par de sublimes mélodies aussi recherchées que touchantes, l’émotion vous submerge au détour d’un break atmosphérique composé avec soin, les larmes vous montent aux yeux à mesure que la grandeur et la mélancolie déferlent en vous. Tout cela, Venereal Baptism l’a bien compris, et s’en tape complètement.

venereal-baptism-deviant-castigation-liturgy_cover

Oubliez le black metal qui vous touche, celui qui rejoint l’âme, et mettez le feu à votre sensibilité. Venereal Baptism fait dans le black metal bas du front, qui fonce dans le tas sans réfléchir. Il faut avouer que la pochette était trompeuse, n’est-ce pas ? Pas de surprise, l’héritage Bathory première période est bien présent. Le groupe a décidé que l’originalité était pour les musiciens qui n’avaient pas assez de virilité pour tout exploser à coup de riffs simplistes et de beuglements bestiaux. Venereal Baptism a un message à faire passer; « Satan ! ».

Je laisse immédiatement les paroles de côté, celles-ci se résument à « fuck les chrétiens, Satan est trop bien ». Penchons-nous donc sur la musique, puisque c’est ce qu’il reste. Et je vous avoue que là non plus, il ne va pas y avoir grand-chose à dire. Les blasts s’enchaînent, les patterns plus thrash/death amènent un peu d’énergie supplémentaire, les riffs sont bêtes à manger du foin et le chant se résume à gueuler des blasphèmes le plus vite et le plus bestialement possible. La seule originalité de la formule se retrouve dans les influences death et thrash bien audibles, qui viennent apporter de petits touches de tranchant et de lourdeur dans les riffs à l’occasion. A noter également des soli complètement tordus et glauques, pas vraiment chaotiques mais plutôt des genres de parodies de soli de heavy metal.

Le groupe a tout de même tenté de nous plonger dans une ambiance bien satanique et blasphématoire, avec quelques samples d’un goût exquis. On notera les cris de bébés, les prières en français et les gargouillements de cochon sur l’introduction de la première piste « Lecherous Immersion Sacrament », des hurlements de femme sur « The Winds of Nullification ». Rien de très original, vous trouverez les mêmes chez Archgoat. Les finlandais semblent d’ailleurs avoir beaucoup inspiré Venereal Baptism, qui reste toutefois moins extrême que leurs grands frères.

Finalement, rien de très passionnant à nous mettre sous la dent sur ce Deviant Castigation Liturgy. C’est parfois efficace, en particulier grâce au jeu de batterie, mais on ne retient pas grand chose de la courte écoute une fois arrivé à la fin. Le disque n’a pas d’assez bon riffs ni une assez bonne ambiance pour dénoter. On ressort de l’écoute avec un ennui latent et une moue peu convaincue à la bouche. À écouter si vous aimez le black bas du front, qu’il soit inspiré ou pas.

About dantefever (125 Articles)
Salut vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :