Actualités

Abysmal Growls of Despair – Crypt of Demons

Pays : France
Genre : Dark Ambient / Funeral Doom
Label : Indépendant
Date de sortie : 24 Février 2017

Malgré sa période d’activité relativement courte, le projet français Abysmal Growls of Despair sait y faire en matière de productivité. En effet, depuis 2013, ce ne sont pas moins de neuf albums qui ont vu le jour, Crypt of Demons étant le dernier d’entre eux. Dans la grande majorité des cas, une telle cadence ne peut être traduite autrement que par un évident manque de qualité ou de variété sur le plan musical. Bien évidemment, nous nous devons de nous poser la question dans le cas de Abysmal Growls of Despair. Qu’en est-il de l’intrigant one mand band toulousain ?


Le projet que nous avons là est pour le moins original. Nous n’avons pas vraiment affaire à du metal, ni même totalement à une déclinaison en particulier de l’ambient. Abysmal Growls of Despair, c’est plutôt des albums conséquents qui s’apparentent à des fables imagées. Ces dernières portent fort aisément celles et ceux qui se montrent dignes de s’y abandonner. Le cocktail est minimaliste mais plutôt prenant, comme si nous étions littéralement scotchés à cet album sans pouvoir nous détacher des obscurs dédales qui lui donnent corps. Minimaliste, Crypt of Demons l’est assurément. Mais dans ce cas, arrive-t-il réellement à nous prendre aux tripes pour ne plus nous lâcher ?

On ne va pas se mentir, malgré un style tout à fait particulier et une formidable propension à éviter toutes les étiquettes connues, la musique d’Abysmal Growls of Despair est très spéciale. Dans le cas de Crypt of Demons, l’alchimie se veut identique sur tous les titres qui composent l’album. La principale sonorité qui compose l’album est le chant. Non pas un chant évasif ou éraillé propre à la scène black, que l’on retrouve parfois dans certaines branches de l’ambient, mais un chant rauque au possible qui n’a plus rien d’humain. Croyez-le bien, c’est peu de le dire. Il a quelque chose de fabuleusement hypnotique dans les murmures graves et monstrueux de Hangsvart. Il est également appréciable de constater que le ton est toujours le même. Ce dernier se veut calme et rêveur, reposant presque.

Malheureusement, à côté de ça, le bât blesse. Mis à part quelques sonorités atmosphériques ou une belle démonstration de chant diphonique sur « A Chronicle Of Demoniacal Metamorphosis », nous n’avons rien de plus à nous mettre sous la dent. Cette pauvreté technique doit vous pousser à aller chercher du côté des paroles de cette album, oeuvre d’une certaine Atraxura, qui s’est également occupée de l’artwork. Et à partir de là, vous constaterez que les textes, profonds et plutôt bien écrits, prennent tout leur sens au son du chant lointain et caverneux de Hangsvart. Sans vous dévoiler ici-même leur teneur, il est assez plaisant d’écouter à nouveau cet album en ayant les paroles en tête. Cela ne fait pas de Crypt of Demons un album accessible ou à la portée de tous, mais cela justifie au moins l’aspect parfois simpliste d’une production qui mériterait largement que l’on s’intéresse à elle.

Vous l’aurez compris sans aide supplémentaire, le dernier album d’Abysmal Growls of Despair est, à l’image de ces prédécesseurs, un album hermétique et impénétrable. Rares seront ceux qui sauront trouver l’attitude à adopter pour se laisser entraîner et pour profiter pleinement de Crypt of Demons. Dans ce cas de figure, les plus réceptifs d’entre vous trouveront en cet album un voyage ô combien méditatif, à des sphères même rarement atteintes. Il peut repousser autant que charmer, mais son coeur est aussi sincère que les différentes émotions qu’il dégage. Fascinant et étonnant de bout en bout.

About Maxime (261 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :