Actualités

Wapentake – Murmurations

Pays : Angleterre
Genre : Folk
Label : Eldricht Lunar Miasma Records
Date de sortie : 1 Mai 2017

Wolcensmen, c’était bien, mais c’était surtout superbe et majestueux. Et clairement, ce ton lui allait bien. Mais pour votre serviteur, en matière de folk, rien ne vaut l’intimiste, le tremblotant, l’hésitant et le dépouillé. Et Wapentake fait exactement ça. Autant vous prévenir, cette chronique sera assez courte. Il n’y a vraiment pas grand-chose à dire, c’est simplement très bon, autant que vous le sachiez tout de suite. Avant de replonger dans la superbe et le puissant avec la chronique du dernier Nokturnal Mortum qui ne saurait tarder, intermède discret et sensible dans la forêt.

Wapentake est le projet folk d’un seul musicien avec des inspirations black metal ajoutées. Pas dans le sens où des cris écorchés viennent ponctuer la musique, mais plutôt dans le sens où les compositions de l’anglais reprennent des ambiances que l’on peut retrouver dans le black metal. Lisez les titres des chansons, vous allez comprendre. À propos d’ambiance, c’est bien ici que Wapentake marque des points. Pourtant la formule est on ne peut plus simple. Une guitare folk parfois doublée, des samples de pluie, de feu, de vent ou d’oiseaux, un ajout instrumental ponctuel sur quelques pistes, et terminé. Pas de chant. On entend quelques notes et accords un peu énergiques de guitare électrique aigre et peste-négrienne dans « The Harrowing », qui viennent faire de cette chanson la seule à faire une référence vraiment explicite au black metal. La piste est une belle réussite mêlant guitares folk et électriques et tambourins pour un résultat entraînant sans trop en faire. La suivante, « Saxon Pastoral », était déjà présente sur l’EP précédent, et se révèle être un peu en-dessous des autres. La mélodie et les chœurs se marient bien, mais je ne saurais dire pourquoi je trouve le résultat un peu moins bon que pour ses consœurs. Un bien petit mal cependant.

Wapentake a un don pour atteindre. En tendant l’oreille, on entend les quelques accords et notes réalisés de façon imparfaites, les fluctuations et les petites erreurs de prise… Et tout ceci donne un charme fou. C’est exactement la musique folk que réaliserait un musicien sans grande compétence technique mais pris du besoin irrépressible de faire sortir laborieusement sur sa guitare les mélodies qui lui traînent indéfiniment dans la tête. Un côté instantané, voir presque improvisé se dégage des pistes. Et Wapentake arrive, avec ou grâce à ses imperfections à emmener ailleurs, à faire sortir de soi-même. La piste « Murmurations » est réellement splendide, avec quelques nappes de clavier et percussions pour rythmer cet air de guitare enthousiasmant. Une belle chanson, touchante comme seules peuvent l’être les productions artisanales ayant le cachet de l’envie de bien faire.

Le final émouvant et quelque peu mélancolique « Memorial » clôt l’album, vous laissant planer en esprit encore quelques instants dans la nature décrite par Wapentake. Vous l’aurez compris, votre serviteur a été complètement séduit par cette musique venant des forêts saxonnes. C’est simple, sincère, émotionnel et humble. On ne peut franchement pas faire mieux dans la démarche. Wapentake ne justifie pas ses imperfections par l’intention, mais les sublime et les rend délicieuses par son talent et son aspect enchanteur. De la belle musique, offerte pendant une petite demi-heure, qui vous incitera, nous l’espérons, à ressortir votre vieille acoustique du placard pour lui faire chanter de belles mélodies.

About dantefever (125 Articles)
Salut vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :