Actualités

Veilgath – Shrine of the Dead

Pays : Suède
Genre : Black Metal
Label : Indépendant
Date de sortie : 22 Mai 2017

Le black metal serait-il mort ? Une partie de la communauté a en tout cas l’air l’air de l’estimer avec une certaine conviction. Il est clair que son évolution ne rend guère hommage aux groupe piliers qui ont jeté les bases d’une musique que certains regrettent beaucoup aujourd’hui. Fort heureusement pour les puristes, certaines formations font le choix de demeurer fidèles aux caractéristiques qui ont fait la force de la seconde vague du black metal. L’une de ces formations se nomme Veilgath, elle est suédoise, et elle a sorti à la fin du mois de mai sa toute première production.


C’est un refrain que l’on nous rabâche trop souvent, celui qui fait référence au black metal originel et à ce fatigant et obscur concept qu’est le trve black metal. Le genre évolue, c’est une réalité. Si ses détracteurs s’en émeuvent, qu’ils se réfugient dans le passé… ou qu’ils s’intéressent à Veilgath. Active depuis tout de même sept ans, la formation originaire d’Alunda, non loin de Stockholm, vient de dévoiler son premier EP, intitulé Shrine of the Dead. Seul un coup d’œil jeté à l’artwork suffit à nous donner de suffisantes indications quant à la nature de la musique qu’il illustre. Il n’est d’ailleurs pas sans rappeler ceux des premiers albums de Darkthrone. Musicalement, les suédois évoluent dans une sphère sensiblement similaire. On n’ira peut-être pas jusqu’à dire qu’il se calque sur les classiques du genre, mais l’influence est évidemment bien présente.

Finalement, la seule chose qui différencie Shrine of the Dead du black metal originel, c’est la qualité de sa production, qui ne souffre n’aucune faille marquante. Cette différence est de taille, mais elle permet également d’apprécier davantage un album qui se montre très cohérent dans sa démarche. Composé de quatre titres de longueur moyenne, l’EP nourrit son homme. Chaque titre vaut son pesant d’or et s’inscrit dans une mécanique et une atmosphère très bien travaillées. Bien entendu, le retour aux sources impose une absence d’originalité dans le contenu, mais ce n’est pas ce que l’on attend d’un album tel que celui-ci. Shrine of the Dead tape et secoue bien comme il faut, exactement comme l’avaient les grands noms du black metal norvégien.

En effet, en poussant l’analyse plus loin, on apprend que pour « A Wraith in the Gloomy Dusk », le groupe s’est inspiré de nombreux riffs de Mayhem, Emperor, d’autres grands noms du black metal du pays des fjords. Les trois autres titres ont bel et bien été composés par leurs soins, mais l’hommage demeure bien présent, et ce n’est finalement pas une surprise, tant l’âme de cet EP semble avoir été forgée sous l’influence des plus grands. Tout dans Shrine of the Dead nous rappelle la plus belle des époques. Un peu trop peut-être, dans la mesure où cette sortie manque peut-être un peu de personnalité. Toujours est-il que les suédois ont fourni un travail de grande qualité, et ce premier EP s’inscrit indéniablement au tableau des surprises de l’année. Très satisfaisant.

Veilgath nous livre finalement un album plein de ressources, bien qu’un peu court, et dévoile au grand jour tout son talent. Il est maintenant clair et net qu’il faille suivre de près la progression du quatuor suédois, car la suite de sa prometteuse carrière pourrait nous offrir un ou deux disques de choix. Peut-être un retour vingt-cinq ans en arrière vous tente-t-il ? Si tel est le cas, vous trouverez en Shrine of the Dead ce pourquoi vous aimez tant le black metal de cette période. Le black metal est peut-être sur le déclin, mais on ne peut que saluer l’initiative de certains groupes, désireux de lui offrir un retour aux sources. En l’occurrence, la chose est plus que payante.

 

About Maxime (302 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :