Actualités

Silent Chaos – Micro

Pays : Italie
Genre : Noise / Dark Ambient
Label : Eclectic Productions
Date de sortie : 27 Mai 2017

Comme sa dénomination l’indique assez lourdement, le dark ambient est sans cesse voilé de cette espèce d’aura impénétrable et mystérieuse à souhait. Mais lorsqu’il est de surcroît combiné à des touches noise ou électroniques, le cocktail frôle l’avant-garde et nous offre un résultat incomparable et riche d’une personnalité très forte. Voici ce que l’on peut dire, en grossissant le trait, de l’album micro, oeuvre du projet bicéphale italien Silent Chaos. Premier album d’une série de deux, cette production se veut marquée du sceau de l’énigme et de l’inconnu. Attention les oreilles, album d’exception en approche.


La première chose qui interpelle chez Silent Chaos n’est rien d’autre que son nom. Le paradoxe évident que constitue un chaos silencieux donne déjà de sérieuses indications sur la teneur de la musique des italiens. Marta Noone et Ugo Vantini ont mis leur travail en commun sous la bannière de Silent Chaos pour donner naissance à un album éprouvant, abscons, et diablement insondable. Cinq titres de belle longueur au programme, et une atmosphère pesante qui va crescendo au fil de l’écoute. En effet, micro a toutes les cartes en main pour vous offrir un voyage psychotique que vous n’êtes pas prêt d’oublier.

Cet album est un véritable cheminement, rarement une production s’est montrée aussi solide et cohérente sur la durée. Mais surtout, l’évolution des hostilités qui est perceptible tout au long des cinq titres proposés prend littéralement aux tripes. Si « Odysseus’ Journey » se révèle être une piste de dark ambient assez conventionnel, bien que l’ambiance mise en place ait du mal à dissimuler les ténèbres en passe d’émerger, c’est à partir de « Ab Origenes » que micro dévoile tout son côté bourré d’imprévus. Et à partir de là, les sonorités se montre de plus en plus disgracieuses pour finalement atteindre leur apogée sur « Technological Monk » et « Insania ». L’écoute peut se révéler pénible, mais elle récompense surtout une certaine réceptivité de la part de l’auditeur.

Durant ses moments d’extravagance musicale, micro dégage un halo anxiogène et agressif de sonorités plus aléatoires les unes que les autres, ce qui peut laisser penser que la chose a pu être quelque peu bâclée. Mais il s’agit en réalité d’un album très bien fini qui a nécessité beaucoup de travail de la part des deux artistes. Beaucoup de matériel électronique a été utilisé par les italiens, et la chose est parfaitement audible au fil de l’album. Il s’agit effectivement d’un album très difficile à appréhender, ou même tout simplement à apprécier, mais au sein d’un genre expérimental, son absurdité s’évapore pour ne laisser que le corps bien dessiné d’un travail accompli. Il séduira comme il effrayera, mais micro ne laissera pas indifférent pour un sou.

C’est un album très particulier que voici. Le duo romain Silent Chaos nous offre quelque chose de très intrigant à nous mettre sous la dent, et la chose plaira aussi bien aux adeptes de dark ambient original qu’aux amateurs d’albums qui sortent sensiblement des sentiers battus. Mais surtout, guettons l’horizon, car micro sera suivi d’un second album, logiquement nommé MACRO. Et le duo que doivent former ces deux albums devraient sans aucun doute apporter son lot de mysticisme et de secrets…

About Maxime (261 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

1 Trackback / Pingback

  1. Gianluca Livi – Fleeting Steps – Heiðnir Webzine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :