Actualités

Death Like Mass – Jak Zabija Diabeł

Pays : Pologne
Genre : Black Metal
Label : Under the Sign of Garazel Productions
Date de sortie : 4 Mars 2017

Death Like Mass est un groupe polonais tout ce qu’il y a de plus underground. Et comme une bonne partie de la scène polonaise, le projet se focalise sur l’occultisme, le passéisme et le mysticisme, et adopte en conséquence une musique guidée par ces concepts. Le vocaliste de la formation n’est autre que Mark of the Devil, principal membre de Cultes des Ghoules. En mars dernier, le groupe sortait son deuxième EP, qui se révèle être l’une des meilleure sortie black metal de l’année.

Treize petites minutes, trois pistes. Pas de quoi traîner, bien que la seconde chanson s’étale sur six bonnes minutes. Death Like Mass n’officie pas du tout dans le même type de black metal que Cultes des Ghoules, malgré la même appartenance géographique et le membre en commun. Cultes des Ghoules est pesant, lourd, anémique, atavique. Death Like Mass est bouillonnant, rageur, furieux et très virulent. Il règne dans ce court EP une tension omniprésente, une menace pressante et porteuse de fièvre. Cela se transmet avant tout par ce son de guitare absolument parfait pour la musique pratiquée. Raw, maléfique, fangeux… Un énorme point fort de l’EP. La basse est plus ou moins dans le même esprit, lourde et rouillée, pleine de bile. Et pour compléter le tout, Mark of the Devil, ici renommé en Left Hand Trip, crache, éructe et déclame avec sa voix aussi possédée que sur son projet principal malédictions et infamies.

Globalement, Jak Zabija Diabeł se fait fielleux et rageur de bout en bout. Peu de vrais ralentissements viennent interférer dans ce déluge de magie noire, et les quelques occurrences plus lentes se font tout aussi enfiévrées et mauvaises que les assauts rapides. Prenez la partie à partie de trois minute dans la première piste. Le rythme ralentit, la batterie martèle impitoyablement, et les guitares vous assènent ce mid-tempo crucifiant, avant de vous condamner définitivement par une nouvelle accélération. La piste passe à une vitesse folle, sans trêve, frénétique, et laisse pantelant.

La seconde piste se fait plus sournoise, avec des rythmes plus trompeurs et quelques passages plus inquiétants encore. Les notes fantomatiques délivrées sur fond d’accords malsains parviennent à instaurer une atmosphère mortuaire glaçante. La batterie particulièrement puissante appuie encore ce sentiment d’impuissance face à un sortilège sonore implacable. Mark of the Devil varie quelque peu ses intonations, partant parfois dans l’incantatoire et l’appel aux entités invisibles. Les trémolos finaux, complétement possédés et entrecoupés de cette même rythmique répétée encore et encore achèvent le travail, avant de passer à la mise à mort sur la dernière piste. Celle-ci dure moins de trois minutes, et s’ouvre sur un riff somptueux. Vous sentez dès le début que l’assaut impie arrive, et qu’il ne sera cette fois pas question de s’en relever.

Death Like Mass signe un coup de maître. Un EP magistral, qui va rester dans les mémoires. Si le premier EP du groupe n’avait pas convaincu votre serviteur, celui-ci en revanche annonce quelque chose de très grand pour la suite. Le premier album du groupe devrait tout balayer sur son passage si les musiciens restent imprégnés de cette même flamme diabolique, et il ne fait aucun doute que Death Like Mass est un nouveau grand nom de la pourtant déjà très prolifique scène black metal polonaise.

About dantefever (137 Articles)
Salut vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :