Actualités

Gravespawn – Inexorable Grimness

Pays : États-Unis
Genre : Black Metal
Label : Symbol of Domination, puis Fólkvangr Records
Date de sortie : 25 Août 2016 (Fólkvangr Records)

La formation californienne de Gravespawn est sur le point d’avoir droit à sa sortie cassette via le label Fólkvangr Records. Après deux sorties CD, la première de manière indépendante, la deuxième via Symbol of Domination, l’EP Inexorable Grimness sortira à nouveau à la fin du mois d’août, et l’occasion de revenir dessus est trop belle pour la laisser passer sans prononcer le moindre mot. La dernière sortie en date des américains s’offre donc à nous dans son plus simple appareil, et il faut avouer qu’un simple coup d’oeil jeté à la pochette suffit à faire naître l’envie d’en apprendre davantage sur cet EP.


Au premier abord, Gravespawn semble posséder tous les atours nécessaires à une formation de black metal traditionnel digne de ce nom, et c’est effectivement plus ou moins le cas lorsque l’on se penche sur Inexorable Grimness. Néanmoins, certaines frivolités viennent faire de l’écoute de ce dernier une expérience à part. Quelques précisions s’imposent. Loin de tomber dans le black metal d’avant-garde, Gravespawn se plaît à ajouter quelque éléments nouveaux à sa musique. Ne voyez rien de novateur ici, simplement, le mélange est astucieux et parfois surprenant. Toutefois, jamais la chose ne semble incohérente ou suscite la perplexité. Étoffer leur musique avec justesse, les américains le font très bien.

C’est ainsi que des touches dungeon synth viennent sublimer « Old Dragon’s Domain » et que de multiples variétés de chant fleurissent au fil de l’EP. Les riffs se sont pas en reste et confèrent énormément de relief à Inexorable Grimness, parfois même au sein d’un même titre. Les trémolo-pickings sont légion et contribuent à l’instauration d’un réel climat épique sur certains titres. Tout cela confère à la musique de Gravespawn un cachet mélodique des plus plaisants. Notons toutefois que le manque de changement concernant la rythmique pourra lasser les auditeurs les moins conquis par la furie malsaine dont l’EP est riche. Car c’est bien à l’aide de ce genre de qualificatif que l’on décrit le mieux la musique de Gravespawn.

Cette dernière se veut presque vicieuse, elle s’infiltre là où on ne l’attend pour surprendre juste ce qu’il faut. Elle transpire le sordide et le perfide, et chaque nouveau titre est une pierre ajoutée à l’édifice macabre qui s’érige à mesure que l’EP prend possession de vous. Que les choses soit claire, Inexorable Grimness ne révolutionne rien, pas plus qu’il ne bouscule l’ordre établi. Il se fait simplement une petite place à la table des albums de choix, ceux qui satisfont sans faire de bruit, et qui parviennent à proposer un black metal efficace sans en faire des caisses. En somme, voici un album qui ne vous transcendera sans doute pas, mais qui pourrait bien vous faire vibrer avec la manière de temps à autre.

C’est un très bon petit album que Fólkvangr Records s’apprête à remettre au goût du jour, un an seulement après sa sortie. Inexorable Grimness ne paie pas de mine, et ce malgré sa très belle pochette, mais la dernière sortie en date des californiens de Gravespawn a beaucoup d’énergie et de noirceur à revendre. Riche d’un black metal mélodique tout à fait respectable, l’EP fait sans aucun doute son petit effet. Peut-être poussera-t-il ses auteurs à signer un deuxième album prochainement ?

About Maxime (276 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :