Actualités

Maléfice – Hexenkartothek

Pays : France
Genre : Black Metal
Label : Barbatos Productions
Date de sortie : 2017 (réédition de 1999)

À l’initiative du label russe Barbatos Productions, le premier EP du projet français Maléfice va être rééditer au format vinyle d’ici peu, l’occasion est ainsi rêvée de revenir sur les débuts d’un projet toujours actif et bien souvent au rendez-vous en termes de qualité. Hexenkartothek, du nom d’une entreprise nazie orchestrée entre autres par Himmler, était donc en 1999 le point de départ d’une belle collection de sorties très intéressantes, et il est ainsi plutôt pertinent de voir comment les thématiques et la musique de Maléfice ont pu évoluer avec le temps.


Il ne s’agit pas de l’opération nazie la plus connue, et pourtant, l’Hexenkartothek fut probablement l’une des plus complexes mise en place par le régime hitlérien. Ses objectifs étaient multiples et parfois flous. Le projet concernait l’études des races de manière générale, l’expertise du statut de la femme vis-à-vis de la sorcellerie, et la sorcellerie en elle-même. Inutile de se le cacher, on a connu plus concret, mais l’essentiel est ailleurs. En effet, en se penchant de manière plus précise sur ce qui donne corps au premier EP de Maléfice, on plonge à pieds joints dans les thématiques qui font sa force et sa personnalité. Déjà en 1999, le projet français entend nous conter tout ce qui tourne autour du mysticisme du régime nazi, et cela nous pousse évidemment à voir plus loin que ce que nous proposent les innombrables projet militants qui inondent le black metal depuis des années.

Maintenant que les précisions thématiques sont faites, nous pouvons nous attaquer au palpable. Après un titre introductif aux accents ambient, marque de fabrique de Maléfice que l’on apprécie toujours autant, les hostilités axées black metal traditionnel sont légions sur Hexenkartothek. Malgré une production jouissivement perfectible et un son légèrement raw, l’EP se distingue de ses congénères de l’époque grâce à une certaine variété musicale. Soli de guitare endiablés et lignes de basse bienvenues viennent apporter beaucoup de diversité aux quatre titres axés black metal de l’album. Ainsi, chaque titre apporte son lot de sensations tout en se démarquant de celui qui le précède. Rien d’extraordinaire sur ce point, mais la chose est particulièrement appréciable.

Les variations de rythme sont également astucieusement disséminées ça et là pour faire de l’écoute de Hexenkartothek quelques chose d’imagé et de prenant, pensons notamment aux titres « Mandragore » et « Mélancolie des Ombres ». Ce dernier clôt d’ailleurs l’EP sur des notes bien plus mornes et acrimonieuses que ce qui est vigueur sur le reste des titres, ce qui n’est pas fait pour nous déplaire. Du début à la fin, Hexenkartothek sait capter votre attention et vous faire vivre une expérience non pas incroyable, mais simplement assez plaisante pour faire naître le souhait de la refaire à l’envie.

Ne manquez pas l’opportunité d’ajouter un joli vinyle à votre collection, surveillez avec attention la sortie d’Hexenkartothek chez Barbatos Productions, car cette édition sera uniquement limitée à vingt-huit exemplaires. L’occasion est aussi celle de revenir sur les débuts d’un projet parfois décrié, mais dont le talent musical ne laisse que peu de place au doute. Restez d’ailleurs aux aguets, la sortie de Rencontre Avec La Bête ne saurait tarder…

Merci à Carolin pour l’aide apportée vis-à-vis des recherches.

 

About Maxime (360 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :