Actualités

Eltun – 1553

Pays : Chili
Genre : Pagan Black Metal
Label : Indépendant
Date de sortie : 1er Septembre 2016

Que l’on ait affaire aux anciennes croyances d’Europe du nord ou à celle d’Europe de l’est, le pagan metal européen peut vite devenir indigeste lorsque l’on voit la masse incroyable de groupes et de projets qui s’en revendiquent membres. Ainsi, il est tout à fait légitime de vouloir s’éloigner du patrimoine culturel européen afin de chercher l’évasion ailleurs. C’est ainsi que l’on en vient à s’intéresser au dernier album du groupe chilien Eltun, dont les thématiques gravitent autour du folklore mapuche, peuple originaire de la Cordillères des Andes. De suite, la bouffée d’oxygène fait du bien.


25 décembre 1553. Alors que la conquête espagnole s’intensifie en Amérique du Sud, le peuple mapuche se défend ardemment. La date avancée correspond à la victoire des Araucans (autre nom des Mapuches) et de leur chef Caupolicán sur les espagnols, lors de la bataille de Tucapel. Cette cuisante défaite s’accompagne d’un véritable massacre pour les troupes espagnoles, qui furent alors prévenues. Les Incas n’avaient pas réussi à soumettre les Mapuches en leur temps, et les Conquistadors allaient apprendre à leurs dépends qu’ils n’allaient pas avoir davantage de réussite dans la réalisation de cette tâche. En revanche, du côté d’Eltun, la réussite est bel et bien ce qui prime lorsque l’on se penche avec intérêt sur 1553.

Après une introduction des plus mélancoliques à l’occasion du premier titre, l’auditeur rentre dans le vif du sujet avec « A La Gran Cordillera ». Le pagan black d’Eltun se veut avant tout froid et agressif, sans pour autant tomber dans la débauche d’énergie pure et sans saveur. Il y a une histoire derrière 1553, tout comme il y a une histoire derrière chacun des titres qui le composent. Comme nous l’avons vu précédemment, la musique des chiliens rend hommage au peuple aborigène mapuche, et les artistes sont visiblement très inspirés par ce dernier. En effet, le style d’Eltun, sans être particulièrement poussé ou novateur, donne vie à certains passages de l’Histoire sud-américaine trop souvent oubliés.

Outre la batterie, qui confère à la musique d’Eltun une dimension parfois très épique, ce sont bien les guitares et les chants de Ngen-Winkul qui donnent corps à la musique du groupe. Le tout se montre de suite plus menaçant et sinistre, ce qui illustre comme il se doit les thématiques choisies. Quelques instruments traditionnels sont même audibles sur « Bajan con Antorchas ». En revanche, deux points noirs viennent entacher quelque peu le rendu de l’album. Le premier concerne les chants clairs, qui cassent parfois la dynamique apportée par les instrumentations et le chant éraillé, et qui sont aussi à la limite du chant faux par moments. Le deuxième concerne le soin apporté à la réalisation de la pochette, qui ne va clairement pas rester dans les annales. Jamais le travail graphique ne sera aussi important que le travail musical, mais si la pochette ne donne pas envie d’écouter la musique, tout travail sera vain.

Ne nous méprenons pas, Eltun a accouché d’un album au format léger mais dont la cohérence est tout à fait satisfaisante. L’hommage au peuple mapuche est sublimé par une approche musicale tout à fait remarquable, si bien que le groupe originaire de Santiago en vient presque à sensibiliser sur la question. 1553 avait été sorti au mois de septembre 2016 mais a été remis au goût du jour il y a peu par le groupe. Grand bien lui en a pris, car nombreux sont les auditeurs potentiels désormais en mesure de se familiariser avec ce très bon album.

About Maxime (360 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

1 Comment on Eltun – 1553

  1. 1553, gran paso para Eltun, muy buen disco.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :