Actualités

Fornhem – Ett Fjärran Kall

Pays : Suède
Genre : Black Metal Atmosphérique
Label : Trollmusic
Date de sortie : 25 Août 2017

C’est en Suède, terre on ne peut plus prolifique en matière de black metal, que le duo Fornhem a décidé de mettre au monde son tout premier album, Ett Fjärran Kall. Provenant d’une branche assez atmosphérique du black metal, l’album des suédois se démarque quelque peu de ses pairs grâce à une certaine variété au sein de son contenu, et la chose ne fait pas de mal si l’on considère la richesse technique qui est parfois en vigueur au coeur de la scène. Vafthrudner et Solbane auraient-ils tout bon d’entrée de jeu ?


Si l’on se penche quelque peu sur les goûts des musiciens en présence, on constate rapidement que le black metal originel leur est cher. Varg Vikernes, les musiciens de Darkthrone, et leur défunt compatriote de Bathory ont joué un rôle particulièrement poussé vis-à-vis de la recherche d’identité de Fornhem (le nom du duo pourrait éventuellement être traduit par maison d’autrefois). Et effectivement, lorsque l’on prête une oreille à Ett Fjärran Kall, même si le black metal traditionnel n’est clairement pas dominant, il est clair qu’il semble être chéri par les deux artistes. De manière générale, ce premier album semble emprunter à beaucoup de genres et sous-genres pour façonner son ossature, et vu la qualité obtenue, pas la peine de contester cette décision.

Ett Fjärran Kall est un album constitué de quatre titres plutôt longs et variés. Si le tempo lent du titre éponyme saura vous charmer comme il se doit pour mieux resserrer son étreinte sur vous, vous commencerez sans doute à être secoué un peu à l’aide du second titre, « Kosmisk Dvala ». Ce qui intéressant avec le premier album de Fornhem, c’est que le ressenti chez l’auditeur peut varier du tout au tout. Entamez l’écoute de Ett Fjärran Kall dans de bonnes dispositions, et celle-ci se montrera très contemplative, avec de nombreuses évocations épiques et prenantes. À l’inverse, abandonnez-vous à cet album en étant particulièrement vulnérable, et vous constaterez bien vite que l’atmosphère parfois sereine peut tout aussi bien se montrer menaçante.

Il se dégage en effet beaucoup de douleur de Ett Fjärran Kall, en particulier sur le titre « Úrdjupets Svärta », qui est sans doute le titre le plus riche techniquement. Ce dernier s’ouvre sur des sonorités atmosphériques et folk tout à fait bienvenues, comme si le registre choisi était complètement différent. mais lorsque commence à résonner les guitares, plus grand chose n’est rassurant. Et cette sensation à moitié mélancolique pourra aussi être retrouvée dans le quatrième titre, dans une moindre mesure cependant. Sur le plan technique, cet album ne sort en rien de la masse, tout est somme toute assez primaire, il faut donc avoir nombre d’idées derrière la tête pour se faire une place de choix. C’est ce que les deux suédois ont parfaitement compris. Ett Fjärran Kall est un album touchant d’une certaine manière, et il saura transcender comme transir.

La Suède se porte à merveille, merci pour elle, et elle vient de prouver à nouveau que ses vastes contrées sont de nature à inspirer une foule de groupes et projets particulièrement prometteurs. De son côté, Fornhem a signé un premier album qui pouvait difficilement conquérir plus facilement. Il est en effet très encourageant que les deux artistes de Norrköping ait réussi à produire un album aussi bon. Voici de toute évidence un projet à suivre de très près. Encore un.

About Maxime (302 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :