Actualités

Interview – Nord Forge / In Theatrum Denonium

Alors que le troisième acte d’In Theatrum Denonium aura lieu en janvier prochain, nous avons souhaité en apprendre davantage sur l’envers du décor de l’excellent évenement, ainsi que sur sa naissance, ou encore sur l’endroit dans lequel il a lieu, le majestueux Théâtre de Denain.

Peux-tu présenter en quelques mots l’association Nord Forge ?
Il s’agit d’une petite association de passionnés de musique, de Denain (Nord) et des environs, qui a su monter en puissance grâce au festival Les Metallurgicales (festival mis en place par le regretté et défunt Député-Maire de Denain, Patrick Roy, le député à la veste rouge !). Depuis, elle s’est étoffée de nouveaux talents, tant en com, graphisme qu’en logistique, mais elle reste de taille confidentielle, un peu à l’image d’une start-up, toujours libre et toujours en ébullition !

L’événement black metal In Theatrum Denonium reviendra début 2018 pour la troisième année consécutive, comment est-il né ?
ITD est né d’un triple constat. Le premier était notre volonté de poursuivre la programmation de metal à Denain, mais il était compliqué d’exister aux cotés des mastodontes qui, avec brio d’ailleurs, trustent ou ont trusté le marché. Dès lors, il nous apparaissait intéressant de nous démarquer et de casser en quelque sorte les codes habituels du metal. Le deuxième constat était que la tenue d’un festival comme Les Metallurgicales nécessitait d’importants frais sur divers postes budgétaires comme la sécurité (des barrières jusqu’aux moyens humains), mais aussi le matériel light et son, les techniciens, sans oublier les diverses locations pour la scène, à installer puis à retirer aussitôt !

Or, à Denain, il existe un équipement d’une incroyable acoustique, d’une architecture exceptionnelle, qui est en plus un des symboles de la ville, et qui nous a toujours bluffé par sa grandeur ! Nous avons rapidement compris que celui-ci nous permettrait d’optimiser l’ensemble des frais hors cachets, mais aussi de faire venir un public nouveau – le public metal -, dans un équipement prestigieux qui, nous le croyons, peut se marier parfaitement à l’univers du metal. Cependant il nous fallait veiller à ne pas simplement à reproduire un événement habituel dans un environnement qui ne l’est pas. Le troisième et dernier constat était que le black metal était un genre plutôt sous représenté, qui plus est absent de la programmation des Metallurgicales. Il nous semblait également que l’esthétique du théâtre de Denain ainsi que l’univers du théâtre depuis l’antiquité jusqu’à nos jours, en passant par le Moyen Âge, était particulièrement en phase avec le black metal. Ainsi est né notre concept puis la première édition !

Peux-tu me parler du Théâtre du Denain ?
Le Théâtre de Denain est un théâtre à l’italienne, centenaire et exceptionnel à plusieurs titres, classé Monument Historique, hérité des heures les plus fastes de la ville de Denain, ancienne capitale industrielle du charbon puis de l’acier. Ce fabuleux bâtiment marque chaque denaisien ou visiteur dès ses premiers pas par son charisme fou. Il a une esthétique éclatante, des ornements et décors rares, une atmosphère classique avec ses décors intérieurs rougeâtres que l’on peut rendre oppressants. Il est doté d’une superbe acoustique (la troisième meilleure de France derrière l’Opéra Garnier), ce qui est un réel atout lorsqu’on y écoute du metal. Enfin, le théâtre, grâce à la mise à disposition de ses matériels et équipements, nous permet de rendre possible cet événement possible, en dépit de nos modestes moyens.

Quel regard portes-tu sur les deux premiers actes d’In Theatrum Denonium ?
D’abord celui de la fierté et de la joie car, et je vais faire une confidence, nous sommes partis avec, certes notre expérience passée, beaucoup de volonté et d’espoirs, de la créativité sans aucun doute, mais peu de moyens ! Le challenge était d’essayer d’obtenir néanmoins une programmation intéressante (le black ne manque pas de pépites pour cela), et de l’associer à une ambiance particulière pour en faire une sorte de « tout » artistique où musique (nous produisons d’ailleurs chaque année une musique d’ambiance que l’on retrouve dans nos vidéos promotionnelles), décors, costumes (nos bénévoles sont masqués à l’ouverture des portes) se mélangent en une expérience digne d’une bonne pièce de théâtre !Manifestement, nous avons réussi à tout le moins ce pari, car nos ambitions en terme de fréquentation ont été dépassées de plus du double dès le premier acte ! Néanmoins, nous portons également un regard analytique. Et même si le lieu nous oblige lui-même à certaines contraintes au regard desquelles nous ne pouvons que peu, telle que la jauge qui est d’environ 550 places, la possibilité de ne retirer que les trois premiers rangs de sièges, la réglementation sécurité dans les ERP notamment au regard des effets pyrotechniques, la place dans le hall qui est vite saturée, nous tenons compte des remarques qui nous sont formulées afin de proposer, chaque année, une expérience encore plus satisfaisante !

Doit-on s’attendre à quelques changements pour l’édition 2018 ?
C’est une bonne question ! En effet, l’acte I était une surprise pour pas mal de métalleux de la région, qui découvraient la beauté et l’acoustique du théâtre. Je me souviens encore, voir les premiers spectateurs entrer dans la salle en silence, découvrant la coupole, les ornements sur les gradins et la large scène. Lors de l’acte II, nous avions souhaité confirmer la première édition (oui, grandir petit à petit), en améliorant notre logistique, notamment la restauration et les entrées.

Cet acte III, restera fidèle au projet initial cependant nous avons plein d’idées d’améliorations. Il est encore un peu tôt pour vous donner des informations, mais nous aimerions aller plus loin dans ce concept de soirée obscure ! Nous travaillons sur un projet de performance artistique qui pourrait se greffer avec harmonie à la musique du festival. Enfin, l’évolution de notre événement pourra être plus importante après les gros travaux prévus en 2018. Outre la réfection de la toiture et de la salle intérieure, un peu d’espace devrait se libérer afin de proposer de nouvelles choses et d’améliorer l’accueil en offrant des espaces supplémentaires à nos partenaires, nos artistes et notre public.

Pourquoi avoir avancé la date au mois de janvier ?
Effectivement nous avons avancé la date, mais tout en essayant de la maintenir en plein hiver et la plus tardive possible. Si la date du prochain acte III d’ITD, qui aura lieu le 13 janvier 2018, a été avancée, c’est avant tout en raison de travaux de restauration de grande ampleur du Théâtre qui dureront pour plusieurs mois en 2018. Avancer la date était donc la seule opportunité de réaliser cet Acte III en 2018, ce qui nous tenait bien sûr à coeur. Ces travaux auraient pu être un coup d’arrêt, mais au final, grâce à la confiance du théâtre de la ville, nous vous proposerons un acte III dix mois seulement après l’acte II, et nous profiterons peut-être des travaux réalisés pour le quatrième acte, si l’acte III connaît le succès bien sûr. La réussite de chaque acte étant déterminante pour l’avenir de notre concept.

Sans révéler de nom de groupe ou d’idée trop précise, que peux-tu me dire sur le troisième acte d’In Theatrum Denonium ?
Comme nous l’avons expliqué, l’acte III clôturera la saison du théâtre puisqu’il fermera ses portes durant plusieurs mois juste après notre événement pour se refaire une beauté. Donc cet acte reste particulier et représente énormément pour nous. On souhaite faire passer un moment unique aux festivaliers et pour cela, nous travaillons d’arrache-pied pour vous concocter des petites surprises. Et bien sûr le black metal sera au rendez-vous…  La programmation devrait être à nouveau assez exclusive et constituée de groupes rarement ou jamais vus dans les alentours. Nous la dévoilerons d’ici quelques jours, restez connectés !

Quel rôle joue la mairie de Denain dans la tenue de l’événement ?
Elle joue un rôle essentiel. Très clairement, sans elle, il n’y aurait plus de festival ni d’événement. D’une part, elle nous permet d’être les quasi-maîtres des lieux pour une journée et une nuit, et c’est un réel honneur doublé d’un véritable plaisir de prendre les « commandes » d’un tel théâtre ! D’autre part, suite au succès du premier acte, et à la qualité de programmation, elle a décidé de nous inscrire dans sa saison culturelle, ce qui est pour nous un gage de confiance et sans doute de pérennité, et nous offre une reconnaissance et une diffusion au-delà du milieu metal.

Enfin, elle est une aide précieuse et indispensable ! Nous sommes une petite équipe de bénévoles, accompagnée le jour J d’une impressionnante team de bénévoles, de proches, d’amis, de passionnés qui nous prêtent une main indispensable (ils se reconnaîtront et nous les remercions). Néanmoins nous ne pourrions nous substituer au personnel municipal, qu’il s’agisse des techniciens qui préparent avec nous le théâtre, de l’administration du théâtre qui contribue à notre communication, qui nous permet d’effectuer des visites techniques presque à loisir. Elle nous soutient également moralement, médiatiquement, financièrement, et facilite la résolution de certains problèmes ou obstacles qui pourraient, sans elle, devenir insurmontables. C’est aussi grâce à la ville que nous pouvons proposer cet événement à un coût aussi abordable.

Merci à toi pour ton temps, je te laisse le mot de la fin
Merci à notre public de nous suivre et de se déplacer chaque année plus nombreux que la précédente ! Il relaye nos activités et nous encourage à viser toujours plus haut ! Je l’invite également à soutenir toutes les autres initiatives, notamment locales, qui ont lieu au sein de notre communauté du metal ! Elles participent à la vivacité de notre belle communauté et permettent aux talents d’émerger ! Vous pouvez retrouver toutes les informations sur notre page Facebook et site web : www.intheatrumdenonium.fr. Nord Forge vous donne rendez-vous encore nombreux le samedi 13 janvier 2018 à Denain, pour l’acte III (tarif réduit 10€ et plein tarif 15€).

About Maxime (360 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

1 Trackback / Pingback

  1. Première annonce pour In Theatrum Denonium 2018 – Heiðnir Webzine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :