Adherent – Demo MMXVII

Pays : États-Unis
Genre : Black Metal
Label : Solar Asceticists Productions
Date de sortie : 1er Novembre 2017 (sortie physique)

Ce qu’il y a d’intéressant avec les petits labels, c’est que leurs excavations musicales donnent souvent de la visibilité à de petits groupes ou projet dont la musique est parfois au moins aussi intéressante que celle des gros. C’est à ce titre que nous nous intéressons aujourd’hui à la toute première sortie du projet solo américain Adherent, oeuvre de Rivfader (Einsatzgruppen, Sorg), une démo s’intitulant sobrement Demo MMXVII. C’est donc notamment grâce à Solar Asceticists Productions que le projet a pu sortir de l’ombre et a eu droit à sa sympathique sortie au format cassette.


Le black metal typiquement américain, à savoir celui qui met l’accent sur l’atmosphère et les sonorités vaporeuses, c’est beau, mais ça va bien cinq minutes. L’éthéré et le léger, Adherent s’en fiche pas mal, mais loin de proposer un black metal bas-du-front et franchouillard, le projet a travaillé de manière à donner naissance à une musique à la fois abrasive et très profonde, comme en témoigne l’ambiance que l’on retrouve sur Demo MMXVII. Après un piste introductive aux atours ambient assez fade, l’auditeur rentre dans le vif du sujet au moment où les riffs de « Tranquility I » commencent à résonner. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la musique d’Adherent remplit son rôle à fond.

Grâce à cocktail très cru sublimé par une production assez sale, la musique du projet américain se montre intrigante et mystérieuse, comme régie par quelque chose d’encore plus obscur que l’univers musical d’Adherent. L’ensemble est plutôt sobre techniquement. Des riffs répétés à l’envie, une batterie qui se contente de battre la mesure, et des chants situés légèrement en arrière-plan qui parviennent à ajouter leur touche de noirceur en plus. Il est d’ailleurs un poil décevant que les chants ne soient pas davantage audibles, car leur capacité à rendre la démo plus lancinante aurait alors été exploitée à fond. Mais qu’importe ce choix lorsque le son de guitare se montre aussi fascinant.

Ce genre de chose peut sembler secondaire au moment de plancher sur la composition, mais le son de guitare, dans le black metal, ça fait tout. Prenez le titre « Tranquility IV » à titre d’exemple. Au sein de celui-ci, le son de guitare est clairement plus déchirant, plus grivois et plus poignant que dans les autres titres. Cette spécificité fait de ce titre un moment charnière lors de l’écoute de l’album, le genre de moment qui sort l’auditeur de sa torpeur pour le sortir de son confort et pour lui rappeler que la musique qu’il a dans les oreilles peut très bien se montrer douloureuse. On apprécie également la reprise de Grand Belial’s Key avec le titre « Kingdom of Poisoned Fruits ». L’ambiance du titre est très différente de ce qui était en vigueur jusqu’alors, mais son énergie est parfaitement bien sentie.

Demo MMXVII est une sortie tout à fait honorable de la part du nouveau projet de Rivfader. L’artiste américain est parvenu à rendre son travail à la fois brutal et aérien, presque insondable. C’est une première sortie encourageante qui fait d’Adherent un nouveau projet à surveiller de près. Quant à Solar Asceticists Productions, le label se met à nouveau en valeur quant à la qualité de ses sorties physiques, tant sur le plan musical que par le soin et l’originalité apportés à la réalisation chaque édition cassette…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *