Actualités

Vordb Na R.iidr – Discographie

Pays : France
Genre : Dark Ambient
Label : Kaleidarkness
Date de sortie : Années 1990

  Membre des mythiques légions noires et à l’origine de nombreux projets solos dans les années 1990 (Möevot, Vénambre ou encore Avaёthre, parmi d’autres), Vordb Na R.iidr réédite sous format numérique ses différents travaux via BandCamp sous le même nom que son site et son label, Kaleidarkness. Si Vordb refuse de voir se développer la vente de copies de ses travaux sous forme de bootlegs, c’est pour mieux maîtriser la classification de son oeuvre et transmettre à ses fidèles des copies corrigées de ses expérimentations lugubres, entre dark ambient inclassable et black ambient au style unique.


Les différents projets de Vordb se distinguent des participations du musicien aux Légions Noires et à ses expériences dans les groupes Torgeist ou Belkètre, parfois en compagnie de ses acolytes, comme au sein de Mütiilation ou Vlad Tepes. Éditées d’abord sous forme de cassettes, les démos de ses expérimentations ont déjà été rééditées, sous forme de CD, sur le label Black Gangrene Productions. Si les visuels n’étaient déjà plus les mêmes que les originaux, Vordb a pris soin de leur donner une identité différente. Les cassettes d’antan sont remasterisées, compilées et parfois réenregistrées, la froideur du numérique remplaçant parfaitement l’esprit de ses anciennes compositions enregistrées sur cassette avec les moyens du bord. De Fenêtre Entrouverte, enregistrement de 1992 édité sous l’avatar de Moëvot, distille ses gammes uniques, à l’esprit gothique, et ses voix possédées qui nous plongent dans un étrange rituel démoniaque. Les enregistrements originaux ont le charme du contexte dans lequel est né cette composition minimaliste et habitée.

  Abgzvoryathre, un album de sept pistes qui date de 1993, est un enregistrement déjà plus rugueux, et déjà réédité sur Black Gangrene Productions sous forme de CD. Les voix, tantôt monstrueuses et sépulcrales, comme sur « Notre Perte » ou « In Einem Friedhof (Errance) », nous plongent dans une ambiance obscure qui devient parfois plus lumineuse lorsque les voix se muent en choeurs qui récitent des formules cryptiques, comme sur « Zurghtapre (Chant d’Éternité I)  » ou « Ehepr Abgzvoryaerv (Chant d’Éternité II) ». Moëvot emploie un langage inventé qui a le don de donner une forte identité à sa musique. Les ambiances sont soutenues par un simple clavier, un vieux piano ou un riff lancinant exécuté avec une guitare débranchée voire désaccordée. Ce minimalisme contribue à renforcer le caractère unique de cette musique qui n’a pas réellement d’équivalent.

   L’artiste présente également des projets récents. Sous le nom d’Exérèse, Vordb invente une expérimentation instrumentale à l’aide d’une seule guitare. Avec Belkètre, l’album Ryan Èvn​-​a, qui date de 2015, renoue avec un black metal ciselé et élégant, une musique du coup beaucoup plus conventionnelle que celle de ses autres travaux, qui séduit par ses guitares baroques qui vont puiser parfois dans le registre oriental comme sur « Explorateur d’un Continent de Tristesse », dont la progression et les arrangements en font un thème magnifique. Les conventions, Vordb se les approprie et les transforme selon ses goûts. Cet album navigue entre passages épiques en double-croches (« Empli de Répulsion ») et ambiances plus sombres dans lesquelles seule une voix vient embrasser la guitare, qui pourrait très bien jouer la partition d’un album de dungeon synth. Jamais violent mais savant, enjoué et profond, cet album montre que l’artiste a bien plus d’une corde à son arc et n’a rien perdu de son originalité et de son talent.

  De l’Autre Côté, le projet le plus récent du musicien français (il date de 2017), est un thème d’ambiance utilisé à l’origine pour son site internet. Il est dans la veine de ses autres avatars et nous ramène avec fidélité à un décors abstrait et sombre. Il est à noter que le site de l’artiste lui sert de manifeste et précise les différentes étapes de ses projets, leur contexte d’enregistrement, voire même, et cela à destination de ses fans, une partition, quelques musiques gratuites mais surtout des justifications. En guerre contre les rééditions non-officielles de son oeuvre, Vordb règle ses comptes et tient à garder le contrôle de sa légende, contestée par certains détracteurs.

  Il faudrait un article bien plus long pour évoquer les différent projets de Vordb. L’artiste français défend à travers la republication de ses différents travaux, comme ceux sous le nom de Moëvot, une oeuvre qui a une identité complexe. Si Vordb sait tirer parti des différents masques qu’il porte, c’est pour mieux distinguer ses morceaux de dark  ambient à l’ambiance lugubre et unique et d’autres projets, ceux là plus récents, comme Ryan Èvn​-​a de Belkètre qui renoue avec un black metal personnel qui n’échappe pas au lyrisme et à l’évasion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :