Actualités

Sunsunmoon – Demons in Medieval Times

Pays : Royaume-Uni
Genre : Black Metal / Dungeon Synth
Label : Indépendant
Date de sortie : 8 Janvier 2018

Le black metal et le dungeon synth, une grande histoire d’amour, de parenté presque. Les supposés liens entretenus entre ces deux genres ont déjà été abordés dans nos lignes, et nous nous apprêtons à en remettre une petite couche avec la chronique du dernier album de Sunsunmoon, projet britannique mêlant astucieusement les sonorités black metal aux velléités sombres du dungeon synth. Sunsunmoon fait du black metal, mais sa musique se montre à certains égards bien plus dungeon synth dans l’âme qu’une bonne partie des projets de la scène actuelle, et voici pourquoi.


La catégorisation, quel fléau me direz-vous. Oui et non. Dans le cas présent, il convient de mettre des mots là-dessus, car Demons in Medieval Times est pertinent à plus d’un titre. Malgré quelques infimes passages au clavier, la musique du projet Sunsunmoon appartient effectivement au registre black metal. Guitares saturées, batterie léthargique, qui est d’ailleurs du plus bel effet, et chants éraillés venus d’on ne sait où, mais idéalement d’un cachot très sombre et très profond. Demons in Medieval Times, c’est avant tout une ambiance sublimée par un artwork et une thématique. À partir de ce moment, vous devriez commencer à vous douter de quelque chose. Sunsunmoon, c’est du dungeon synth joué comme du black metal.

Tout y est. Le travail d’orfèvre sur l’atmosphère, l’impression de solitude dans quelque donjon obscur des temps jadis, le sentiment d’évasion. Sunsunmoon a réalisé un travail remarquable pour briser les frontières techniques évidentes entre le dungeon synth et le black metal, chose assez difficile, vous en conviendrez. C’est pourtant l’impression qui prime à l’écoute de Demons in Medieval Times. Absolument tout dans l’ambiance de cet album rappelle les caves sombres, les châteaux abandonnées, l’ombre inquiétante d’un donjon sur les douves. J’ai pour habitude de maugréer sur les chants black metal situés en arrière plan, mais dans le cas présent, ils demeurent bien plus mystérieux et semble provenir d’une crypte que personne n’a envie de visiter.

Alors effectivement, sur le plan de l’écriture, on est loin d’un album incontournable. Les titres black metal comme dungeon synth sont assez simplistes en termes de composition. Efficace mais pas transcendant. Mais l’artiste britannique a tellement visé juste dans son expérience alchimique qu’on lui pardonne volontiers des mélodies manquant de mordant, d’autant que celles-ci remplissent très bien leur rôle. Demons in Medieval Times et en tout cas un album très plaisant à parcourir, avec des titres longs qui siéront aux adeptes de black metal comme au membre de la communauté dungeon synth. Lien de parenté vous disais-je.

Un curieux album que voici. De bon aloi certes, mais un album qui fait réfléchir sur la proximité des genres entre eux, davantage par les thématiques qu’ils partagent que par les spécificités techniques qui les distinguent. Sunsunmoon a visé juste avec un style que l’on osera qualifier de dungeon metal, comme si l’artiste avait façonné les deux genres dans son atelier pour donner naissance à Demons in Medieval Times. L’âme du dungeon synth au sein du black a maintenant son porte-étendard.

About Maxime (450 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :