Actualités

Invehertex – Hacia El Vórtice

Pays : Chili
Genre : Black Metal Atmosphérique
Label : 666 Producciones, Signal Rex et Atavism Records
Date de sortie : 24 Juin 2015 (première édition)

Riche de son unique album, sorti pour la première fois en 2015, la formation chilienne Invehertex a rejoint la bannière du label français Atavism Records il y a quelques mois, pour voir naître une troisième édition de Hacia El Vórtice. Officiant dans un registre black metal à haute teneur atmosphérique, Invehertex gagne une fois de plus l’occasion de répandre sa musique, qui se montre intéressante à bien des titres. Beaucoup de maturité se dégage en tout cas du travail du trio, qui a mis son talent de composition sur la table pour façonner un album à la fois fascinant et éprouvant…


Éprouvant, c’est le mot. Alors que le format d’album tournant autour des quarante minutes se popularise depuis quelques années, les chiliens ont souhaité s’en éloigner grandement. C’est ainsi que Hacia El Vórtice ne dure pas moins d’une heure et vingt minutes, et ce format rend évidemment l’écoute de l’album un peu harassante. Pour ne rien arranger, le rythme ne redescend que très rarement au fil des pistes de l’album. On a effectivement droit à des pistes ambient, mais lorsque ces dernières durent deux minutes et que les pistes black metal peuvent durer vingt-deux minutes et vingt-cinq minutes pour les plus longues, le calcul est vite pour arriver au constat suivant, pour écouter l’album en une fois, il faut s’y préparer.

Le style d’Invehertex se montre donc très lourd et très envahissant. Il se dégage une impressionnante immensité de sa musique, que ce soit lorsque cette dernière se montre agressive ou méditative. Là où les titres black metal sont impétueux et presque chaotiques, les titres ambient entretiennent une certaine peur, une angoisse qui maintient la pression sur l’auditeur, même si la musique est techniquement plus calme. Le travail réalisé sur les titres ambient est d’ailleurs particulièrement captivant dans la mesure où le trio passe d’un registre à un autre avec une certaine réussite. Pour ne citer qu’elles, « Entrada » se montre intime et ritualiste avec beaucoup de réussite, alors que « El Valle del Letargo » s’aventure sur un terrain bien plus inquiétant.

Sur le plan technique, tout est fait pour inspirer la peur et l’introspection. La guitare rugit des riffs presque ininterrompus d’un bout à l’autres des pistes black metal, et est soutenu par une batterie martelée sans temps mort. Mention spéciale à des chants très bien réalisés, qui apportent une certaine terreur à l’ensemble. Quant à elle, et malgré l’aspect très tumultueux de la musique, la production est simplement excellente et ne laisse aucun instrument dans l’ombre. Quand le travail est bien fait, ça apporte de suite un plus.

Si l’on devait trouver quelque chose à redire, cela serait sans doute à propos de la durée de l’album. Le fait que Hacia El Vórtice dure une heure vingt est indéniablement un plus pour l’instauration d’un climat très noir et très prenant, mais il est rare d’avoir autant de temps à consacrer à un album. Quand bien même, l’écoute de cet album dans son entièreté est absolument incomparable en termes de sensations. Le titre éponyme ainsi que « Aurora Magna » font office de pierre angulaire de l’album par leur durée et par leur richesse. Ce sont assurément eux qui donnent corps à l’ensemble et qui lui permettent de se montrer si fascinant…

Savoir se montrer cohérent et enivrant pendant près d’une heure et demie est tout sauf une mince affaire, c’est pourtant ce qu’Invehertex a réussi à faire sur son premier album. Hacia El Vórtice n’est pas le genre d’album dont l’écoute est à prendre à la légère, mais elle récompense en tout cas les plus téméraires. Malgré tout, l’album se montre pertinent et assez accessible, aucun excuse donc pour ne pas tenter une approche. Saluons également l’initiative d’Atavism Records, qui souhaite remettre au goût du jour cet album trop vite oublié.

About Maxime (398 Articles)
Fondateur / Rédacteur chef - maxime.deruy@gmx.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :