Cendres – Schattengestalt

Pays : France
Genre : Black Metal
Label : Solar Asceticists Productions
Date de sortie : 14 Décembre 2017

Sorti pour la première fois au début de l’année 2016 au format digital, puis quelques mois plus tard au format cassette de manière indépendante, Schattengestalt, la deuxième démo du projet français Cendres, fait son retour sur le devant de la scène. À l’initiative de Solar Asceticists Productions, la démo a été réédité il y a peu sous la forme d’une très belle édition cassette donc le label a le secret. L’occasion était donc donnée de redécouvrir cette sortie, qui n’aura jamais vraiment émergé de l’underground, mais qui est pourtant riche d’une musique cryptique très réussie.


Deux titres pour un gros quart d’heure de black metal sombre et occulte, telles sont les joyeusetés qui attendent l’auditeur au menu de Schattengestalt. On ne sait pas grand chose du projet à l’origine de la musique, sinon son nom et son pays d’origine, et c’est à peu près tout. L’aspect mystérieux qui englobe le travail de Cendres en ajoute beaucoup à l’immersion ressentie à l’écoute de sa musique, surtout lorsque cette même musique se montre impénétrable de la sorte. Mêlez un black metal froid et minimaliste à une atmosphère qui inspire le malaise et l’angoisse, et vous obtenez une démo très satisfaisante qui n’a aucun mal à faire vibrer.

On ne va pas se mentir, un quart d’heure, ça passe vite, mais c’est en tout cas suffisant pour qu’un certain climat s’installe. Ce dernier se démarque par son côté haineux et acerbe, mais aucune agressivité n’est audible. Il s’agit davantage d’une aversion calmement entretenue dans l’ombre que d’une hostilité hurlée à pleins poumons. On prêterait presque un aspect drone à la musique de Cendres par la longueur de ses sonorités, ce qui n’est en soi pas désagréable du tout. Sur le plan technique, tout est fait pour entretenir ce climat délétère, et on ne peut à ce titre que saluer la justesse dont la démo fait preuve, quand bien même elle serait courte.

Mais attention, Cendres, ça n’est pas uniquement un black metal monotone et froid. Évidemment, vous n’entendrez pas d’envolées particulières, mais quelques éléments çà et là viennent briser la glace, ou du moins la fissurer, pour tancer l’auditeur et le sortir de son confort. La production est volontairement rendue un peu sale, ce qui rend plutôt bien. On aurait en revanche aimé que les chants soient davantage mis en avant, peut-être pour rendre le tout plus prenant. C’est en tout cas une sortie très intéressante que Solar Asceticists Productions a décidé de faire renaître de ses cendres, et il n’est pas trop tard pour se familiariser avec…

Court et minimaliste, certes, mais aussi très efficace. Schattengestalt revient dans une belle édition cassette qui saura à coup sûr satisfaire ses acquéreurs. La redécouverte d’une telle sortie rappelle également à la vaste communauté black metal que le très bon peut toujours être déniché dans l’underground. Par son côté sombrement enchanteur et captivant, la deuxième démo de Cendres séduit inévitablement. Un nouveau voyage s’offre à vous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *