Heiðnir Webzine a trois ans

écrit par Maxime
0 commentaire

Faute de date d’anniversaire précise, la fin du mois de juin est toujours considérée comme la période d’anniversaire du webzine. Il y a trois ans, en juin 2016, Heiðnir Webzine en était à ses balbutiements, pour finalement grandir petit à petit et devenir le webzine qu’il est aujourd’hui. Trois ans se sont écoulés depuis que j’ai créé le webzine en compagnie de Neamhayn et d’Antoine, qui n’ont malheureusement pas pu continuer l’aventure. D’autres rédacteurs talentueux et passionnés ont rejoint le navire, parfois seulement pour un temps, afin d’alimenter le webzine et le faire grossir au fil des mois. Mais c’est également grâce à vous, chers lecteurs, assidus ou occasionnels, que Heiðnir Webzine a perduré.

La période de septembre 2018 à avril 2019 a été riche en changements pour beaucoup d’entre nous, et c’est la raison pour laquelle la mise en sommeil du webzine était forcée. Une petite équipe de quatre rédacteurs plus ou moins réguliers en est désormais à sa tête, puisqu’il était parfaitement inconcevable de tout arrêter aussi vite, ou plutôt de tout arrêter tout court. En trois ans, des centaines de chroniques ont été publiées, tout comme des dizaines de live reports et d’interviews. Nos diverses réflexions sur le black metal et le dungeon synth ont donné naissance à des articles thématiques fouillés. Nos goûts musicaux vous ont été exposés dans le but éventuel de vous faire découvrir quelques artistes à vous, lecteurs.

Nous tenons à remercier chaleureusement les groupes qui nous ont fait confiance pour avoir quelques mots sur leur travail, les événements musicaux qui nous ont ouvert leurs portes en vue d’une couverture médiatique, et les différents labels qui nous envoient régulièrement leurs productions du moment. Et bien entendu, nous tenons à vous remercier, chers lecteurs, sans qui notre travail serait bien futile. Heiðnir Webzine cherchera toujours à grossir tout en conservant son esprit originel et une certaine qualité dans son contenu. La taille de son équipe ainsi que l’agenda de chacun fait que le rythme de production qui fut en vigueur pendant plus de deux ans ne peut pour le moment pas être retrouvé. Il s’agit d’une période de transition, mais nous avons bon espoir de garnir nos rangs rapidement afin de passer à la vitesse supérieure.

Un grand merci à toutes et à tous.

Laisser un commentaire