Heiðnir Awards 2019 – Dantefever

écrit par Maxime
1 commentaire

Comme tous les ans, le mois de décembre rime avec l’établissement d’un bilan sur les sorties de l’année pour chaque rédacteur. Chaque membre de l’équipe est amené à dresser la liste des albums qui ont fait parler d’eux au cours de l’année, et ce dans différentes catégories. Dans un souci de clarté, la catégorie « albums de l’année » rassemble les trois meilleurs albums en matière de black metal, soit le genre le plus représenté dans nos lignes. Une catégorie est aussi consacrée à la même chose mais concernant le dungeon synth. La catégorie « découverte de l’année » porte sur la première sortie d’un nouveau groupe ou projet. La catégorie « déception de l’année » comprend un album particulièrement attendu mais décevant, même chose pour la « surprise de l’année » mais dans le cas d’un album que l’on n’attendait pas. Enfin, le « coup de coeur de l’année » est la catégorie la plus subjective de la sélection, et porte sur une appréciation entièrement personnelle.

Top 3 de l'année

Misþyrming – Algleymi (Islande)

« Énergie incroyable, ambiance indéfinissable, mystique et épique… Album d’exception. »

Darkened Nocturn Slaughtercult – Mardom (Allemagne)

« Noir, cinglant, violent, impérieux et mélodique, moins monolithique mais plus nerveux, profondément dévoué. Du très grand black metal. »

Smoulder – Times of Obscene Evil and Wild Daring (Canada)

« Dans l’héritage de Solstice, Manilla Road et Cirith Ungol, avec des mélodies très évocatrices. Un vrai plaisir. »

Album dungeon synth de l'année

Grandma’s Cottage – Grandma’s Cottage

« Très humble et imparfait, mais porteur d’une atmosphère feutrée et confortable. Une démo réconfortante. »

Découverte de l'année

Black Beast – Nocturnal Bloodlust (Finlande)

« Le black metal finlandais parfait, violent, sauvage, punk, mélodique, possédé et inarrêtable. Une grosse claque. »

Surprise de l'année

Blut Aus Nord – Hallucinogen (France)

« Nouvelle orientation passionnante, même si pas tout à fait accomplie selon moi. Le côté psychédélique pourrait être encore plus accentué, en mettant de côté des éléments trop purement black metal. J’attends un second volet plus abouti encore, même si celui-ci est déjà validé haut la main. »

Coup de coeur de l'année

Grylle – Les Grandes Compagnies (France)

« Sans doute le groupe de musique médiévale à consonance black metal le plus intéressant et authentique qui soit. Une musique unique, gaillarde, terreuse et spirituelle à la fois. »

Artworks de l'année

Karmazid (Destiny Calls par Chevalier)

« C’est du Karmazid, c’est forcément exceptionnel. Aucun doute, c’est l’artwork de l’année. »

Dakota Gordon (Departed Souls par Magic Circle)

« Un bel hommage aux 70’, avec ce coucher de soleil sur des tombes entourées de verdure. Très Pagan Altar dans l’esprit. »

Davthvs (The Baneful Choir par Teitanblood)

« Grosse pochette imposante, aussi chaotique, ciselée et inquiétante que la musique du groupe. »

Événement de l’année

Archgoat + Temple of Baal + Au Champ des Morts – Paris

« Démonstration de puissance et de supériorité de la part d’Archgoat, qui s’est acharné à nous casser l’échine pendant une heure et demie. Un set sans pitié et impérieux mené par une entité culte. »

1 commentaire

Heiðnir Awards 2020 – Dantefever – Heiðnir Webzine 30 décembre 2020 - 13 h 04 min

[…] DantefeverSélection 2019Sélection 2017Sélection 2016 […]

Répondre

Répondre à Heiðnir Awards 2020 – Dantefever – Heiðnir Webzine Annuler la réponse